Londres déconseille à ses ressortissants de se rendre en Tunisie

Le gouvernement britannique déconseille formellement ses ressortissants de se rendre sur le sol tunisien. Cette mesure intervient après l'attentat de Sousse qui a causé la mort de plusieurs touristes. Dans son communiqué, Londres justifie sa décision par le fait que les risques d'une nouvelle attaque en Tunisie restent élevés.


Les ressortissants de la Grande-Bretagne qui projetaient passer ces vacances d'été en Tunisie devront repousser leur voyage avec la nouvelle mesure prise par Londres.

Le gouvernement britannique vient en effet de déconseiller à ses ressortissants tout déplacement non essentiel sur le sol tunisien. Il s'agit de protéger ces derniers contre de futurs attentats très probables dans ce pays. Pour les autorités de Londres, la menace d'une nouvelle attaque similaire à celle de Sousse est bien réelle. Il est important de prendre de mesures de sécurité appropriées pour éviter d'autres morts. Pour le Foreign Office, la menace terroriste est toujours présente et le risque d'une nouvelle attaque n'est pas à écarter.


Avec cette mesure prise par les autorités britanniques, c'est l'économie tunisienne déjà fortement fragilisée qui vient de connaître un autre revers. Après l'attentat du Bardon, l'affluence des touristes étrangers avait considérablement baissé. Et cette décision de Londres ne va pas arranger les choses. Le renforcement des mesures de sécurité réalisé par le gouvernement tunisien n'est donc pas de nature à rassurer de nombreux pays dont notamment la Grande-Bretagne.

Si la position britannique est clairement affichée, on n'en dira pas autant pour la France. Le gouvernement malgré n'a pas encore pris officiellement une telle décision.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.