Mobilisation des salariés de la Tour Eiffel contre les pickpockets

L'un des monuments les plus visités au monde, la Tour Eiffel à Paris, a été fermé pendant quelques heures.


En effet, les salariés de la Tour Eiffel ont exercés leur droit de retrait (droit du salarié de stopper immédiatement le travail en cas de danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé,).

D'après le délégué de la CGT, le problème des pickpockets prend de plus en plus d'envergure. Le mouvement des pickpockets est devenu un véritable mouvement organisé d’où l'initiative du droit de retrait. Ce droit de retrait a pour but, pour les salariés, d'être écouté par les responsables et d'obtenir des effectifs de police supplémentaires. Certaines garanties ont été obtenues.

Les touristes ont été fort déçu par la fermeture, un touriste américain explique qu'il ne s'est pas senti en danger même s'il dit nécessaire de faire très attentions aux sacs.
Reste que la Tour Eiffel est un symbole de Paris et de la France et que ce monument est visité par plus de de 7 millions de visiteurs en 2014 dont plus de 3/4 étaient étrangers.

Il serait donc dommage que ce monument, symbole, attirant des millions de touristes, ne puisse plus être visité en toute sécurité. Les forces de police devraient donc être renforcées pour lutter contre le développement des pickpocket sur ce haut lieu du tourisme français.
 

 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.