Le Sphinx de Gizeh

Après 4 ans de restauration, le Sphinx de Gizeh s'apprête à accueillir de nouveaux les touristes. Constamment soumis à la pollution de l'air et l'érosion, ce témoignage monumental de l'Antiquité reste fragile.... et les travaux récurrents.


Cette fois-ci, il s'agissait de remplacer des blocs fissurés sur la partie gauche de l'édifice et à rénover le buste et le cou. La plus petite des trois pyramides de Gizeh, celle de Mykerinos doit également rouvrir au public. Mais le site, juste à la sortie du Caire souffre de la situation instable de l'Égypte. Le ministre égyptien du tourisme a déploré la désertion des touristes étrangers.

Le 26/11/2014 à 01:32

BONJOUR ODERAY !  

                  J'avoue que j'ai 1 avis mitigé; malgré ce que cela peut nous apporter ...pourquoi vouloir à  tous prix  "RÉNOVER" à renfort de sommes colossales des pierres qui " ont "  décidées de  tomber ! ...elles ont bien assez vécues ! non ?  

                                    

  

Le 13/11/2014 à 06:56

Il serait dommage, de laisser  disparaitre, les témoignages du passé, mais  pas difficile de comprendre, l' appréhension,et la désertion des touristes étrangers.......

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.