PSA : des résultats meilleurs qu'attendus

Le groupe PSA a réussi à diviser sa dette par 4 en 2014 à 555 millions d'euros contre 2 milliards en 2013, mais ne renoue toujours pas avec les bénéfices.


Selon le dirigeant du groupe PSA Carlos Tavares, le groupe a fait une très bonne impression en 2014 puisque celui-ci a réussi à diviser sa dette nette par 4 à 555 millions et se retrouve donc désendetté, car il a généré un flux de trésorerie de plus de 2 milliards d'euros. Cependant, malgré ce bon résultat, le groupe ne génère aucun bénéfice.

Carlos Tavares va devoir trouver les solutions les plus accrues pour ne pas faire plonger le groupe à nouveau dans le déficit, car même si le groupe prévoit une présentation de quelques phases 2 de certains modèles de ses voitures à Genève, il ne prévoit pas de nouveaux modèles d'ici 2017 contrairement à ses concurrents.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.