Caméra embarquée, les raisons d'un succès

Elles vont peut-être devenir aussi courantes que les GPS ! Ces caméras embarquées équipent de plus en plus de véhicules et filment dès le démarrage du moteur tout ce qui se passe telles des boîtes noires d'avion...


Très plébiscitée en Russie et en Asie, la caméra embarquée est une obligation dans les taxis et les voitures de transport public à Las Vegas. En France, ce système séduit des dizaines de milliers d'automobilistes.

Qu'est-ce qu'une caméra embarquée exactement ?

La caméra embarquée est un système numérique de taille très infime. On l'appelle souvent EDR ou Dashcam. Cet appareil est susceptible d'être accroché sur un support ou un accessoire de la voiture et vous accompagne tout le long du trajet. La caméra embarquée s'apparente à une boîte vidéo qui enregistre tout ce qui se passe sur la route pendant la conduite. Une fois au volant de la voiture, elle se met en marche de façon automatique. Elle dispose de fonctionnalités assez poussées notamment l'enregistrement en HD et la stabilisation des images.

Pourquoi utiliser une caméra embarquée?

Les automobilistes utilisent de plus en plus les caméras embarquées dans leurs véhicules pour leur protection en cas d'incidents. Cet appareil qui filme tout est un bon moyen de connaître l'auteur d'un accident de la route. Il permet de faire éclater la vérité en cas de litiges entre automobilistes. C'est un témoin incontestable des contentieux routiers. Par ailleurs, la caméra embarquée est capable de filmer des événements insolites. Elle permet d'immortaliser par exemple des pluies de météorites qui s'abattent sur une ville.

L'utilisation de la caméra embarquée, est-elle légale?

Utiliser une dashcam pendant ses déplacements en voiture est tout à fait légal. On ne peut pas être verbalisé si on l'embarque dans sa voiture. La législation française autorise ce dispositif dans les véhicules car elle considère que c'est un bon élément de preuve fiable. RoadEyes, leader en France, a vendu plus de 25 000 caméras, déposées à la CNIL et répondant aux obligations françaises. Blackvue, avec une caméra plus compacte, mais sans écran, répond aux mêmes besoins de preuves en cas de litige suite à un accident. Les tribunaux prennent de plus en plus en compte les vidéos de ces caméras comme preuves objectives.

Le 24/09/2015 à 11:12
Bonjour, il est écrit : "La législation française autorise ce dispositif dans les véhicules car elle considère que c'est un bon élément de preuve fiable." Quels sont les textes de loi qui autorise ?

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.