Connaissez-vous Mademoiselle à Pau ? Une jolie marque de mode enfantine "Chic & Happy" qui respire la légèreté et la douceur ! La preuve avec sa nouvelle collection printemps-été 2015... Ma Sérendipité est allée à la rencontre de sa créatrice, Dalila Boughida Kozar, qui nous fait partager ses confidences exclusives sur sa passion du métier et ses conseils.  
Cet article Il était une fois… Mademoiselle à Pau est apparu en premier sur Ma Sérendipité.

Il était une fois… Mademoiselle à Pau

Connaissez-vous Mademoiselle à Pau ? Une jolie marque de mode enfantine "Chic & Happy" qui respire la légèreté et la douceur ! La preuve avec sa nouvelle collection printemps-été 2015... Ma Sérendipité est allée à la rencontre de sa créatrice, Dalila Boughida Kozar, qui nous fait partager ses confidences exclusives sur sa passion du métier et ses conseils.

Cet article Il était une fois… Mademoiselle à Pau est apparu en premier sur Ma Sérendipité.

Source :

Brunch de paques 113

 

 

Mademoiselle à Pau, une jolie et jeune marque de mode enfantine « Chic et Happy »

Lorsque Dalila Boughida Kozar parle de Mademoiselle à Pau, la jeune marque qu’elle a créée en 2013, ses yeux pétillent et reflètent bien la légèreté et la douceur qu’elle met dans ses collections. Inspirée des années 1940-1950, avec des brins de fantaisie en plus, Mademoiselle à Pau est une marque de vêtements et accessoires confectionnés dans un atelier en France en petites séries, de la naissance au 10 ans

L’ensemble du vestiaire de Mademoiselle à Pau réinterprète des pièces classiques avec élégance et coquetterie comme les nœuds et le Liberty® que la créatrice affectionne particulièrement et qui viennent ponctuer et signer chaque collection. Les coupes sont sobres et confortables, les tissus de qualité.

Certaines pièces de la marque refont régulièrement leur apparition : on ne présente plus le bonnet de Mademoiselle à Pau – un béguin à petites oreilles – décliné chaque saison et qu’on a pu admirer notamment sur France 5 dans l’émission Les Maternelles sur la présentatrice Julie Vignali, ainsi que les ravissants bloomers portés par les petits avec toujours beaucoup de charme. 

 

 Mademoiselle-a-Pau_IMGP1228

Mademoiselle-a-Pau_IMGP3397

 

 

 

Une nouvelle collection qui souffle comme un air de printemps

Pour sa nouvelle collection, c’est une garde-robe très printanière que nous propose Mademoiselle à Pau : de la gaité et de la fraîcheur avec du rouge coquelicot associé au Liberty® Betsy Rouge, de jolies popelines fleuries, de la douceur et du charme avec du rose poudré version à rayures ou en plumetis, et du vichy bleu pour les garçons.
Avec cette collection, Mademoiselle à Pau fait rimer gaité, romantisme et espièglerie.

Côté accessoires, vous retrouverez les déclinaisons de l’illustration exclusive de My Lovely Thing pour Mademoiselle à Pau en poupée, coussin, bavoir et pochon, le tout en coton bio. Ma Sérendipité vous avait déjà présenté ces produits lors de la 17ème édition du salon Playtime Paris (article à revoir ici).

 

Mademoiselle-a-Pau_IMGP1158 2Mademoiselle-a-Pau_Illustration-Coquette_mosaiqueMademoiselle-a-Pau_102334112Mademoiselle-a-Pau_102928600Mademoiselle-a-Pau_102334110Mademoiselle-a-Pau_102931268Mademoiselle-a-Pau_2014-08-28 (172814) 2Mademoiselle-a-Pau_IMGP1105 2Mademoiselle-a-Pau_Barrette-Lovely-13E_IMGP2885

 

 

 

Mademoiselle à Pau prend le thé au Château de Varennes

Une partie de cette collection printemps-été 2015 a été joliment mis en scène lors d’un « Brunch de Pâques » au Château de Varennes (lieu pour mariage et événements de prestige en Bourgogne, France).
Cette prise de vues d’inspirations était organisée par L’Heure Enchan’thé (un salon de thé voyageur, qui imagine et met en scène partout en France un espace cosy, vintage et girly quelque soit le lieu, et fait goûter une sélection de thés artisanaux –produits en France et haut de gamme–, autour de gourmandises « maison », à l’occasion d’une fête chez un particulier ou d’un événement public.

 


La vidéo du Brunch de Pâques au Château de Varennes

 

Brunch de paques 121 Brunch de paques 125 Brunch de paques 276Brunch de paques 278Mademoiselle-a-Pau_Brunch-Paques-2015_mosaique

Vidéo : Frédéric Naville Vidéo
Photographie : Christelle Naville Photographie
Mise en beauté, bijoux et accessoires : Styl’IZ
Robes des modèles adultes : Soie de Nacre et Estelle D.
Tenues des petites filles : Mademoiselle à Pau
Décoration florale : Eventfloral
Gourmandises : Cake in the City
Lieu : Château de Varennes (Bourgogne, France)

 

 

 

  ENTRETIEN EXCLUSIF avec Dalila Boughida Kozar,  
  créatrice de la marque Mademoiselle à Pau, par Ma Sérendipité :   

 

Ma Sérendipité est allée à la rencontre de Dalila Boughida Kozar, créatrice de Mademoiselle à Pau et maman de trois enfants, qui a accepté de se confier et se livrer à cœur ouvert pour nous faire partager ses véritables pensées, sa passion du métier, son amour des enfants et ses conseils avisés.
Pour cela, Ma Sérendipité la remercie.

 

Mademoiselle-a-Pau_Dalila-Boughida-Kozar_IMGP3502

 

1.   Qui es-tu Dalila ? D’où viens-tu ?

Je suis une rêveuse, une amoureuse de la vie qui ne lâche rien ! Je viens d’un milieu où l’enfance et la vie ont beaucoup d’importance. Mes racines berbères me donnent des ailes, pour moi la vie est un cadeau et ma famille le socle de ma vie.

 

2.   Comment es-tu « tombée » dans la mode enfantine ?

Assez naturellement, ma maman était une inconditionnelle de la mode et prenait beaucoup de plaisir à nous habiller avec ma sœur qui a 18 mois de moins que moi ; mais nous étions toujours habillées comme de vraies jumelles, jusqu’à ma rentrée au collège !

Alors forcément, cette passion de la mode enfantine, je l’avais au fond de moi. Depuis l’âge de 14 ans, je voulais être styliste avec plutôt une envie de créer des vêtements pour homme, à l’époque !

Après des études à ESMOD [École Supérieure des Arts et Techniques de la Mode], j’ai eu la chance de travailler pour des show-rooms de grands créateurs Christian Lacroix, Issey Miyake, Atsuro Tayama et de participer aux défilés, c’était une très belle période de ma vie.

 

3.   Comment parviens-tu à concilier ta vie professionnelle, ta vie de parents et ta vie de couple ? Peux-tu nous raconter une journée-type chez toi ?

Comme toutes les mamans qui travaillent et multiplient les activités, je suis débordée !!! Il me faudrait une journée de plus dans la semaine pour pouvoir tout faire.

Le matin, je dépose les grands (Anicet 13 ans et Maé 11 ans) au collège, puis ma petite dernière Appoline (bientôt 4 ans) à la maternelle.

La journée se poursuit en général avec un grand café, je fais un point sur mon planning du jour : si j’ai le courage entre deux, je file faire un footing !!! Puis j’enchaîne les rendez-vous téléphoniques, la comptabilité, le point avec les ateliers, les fournisseurs. L’un de mes moments préférés : écouter Jean Sébastien Bach, Barbara Streisand et fermer les yeux, réfléchir à la création de nouveaux vêtements. Je ne suis pas une fan de musique classique, mais j’avoue être très sensible à certains morceaux qui m’inspirent. Le temps passe vite et je file récupérer toute ma tribu à 16h45… le goûter, les devoirs, le dîner, la petite histoire et dodo, voilà le quotidien d’une maman !

Mon mari rentre tard mais nous dînons chaque soir ensemble. C’est notre moment à nous deux, primordial. Il est toujours là pour moi, il est aussi le premier à avoir cru en Mademoiselle à Pau, il me soutient, il m’encourage, il m’aime. Dernièrement il m’a fait des aménagements dans mon petit atelier (je n’ai pour ainsi dire plus assez de place !!!).

 

4.   D’où vient le nom de ta marque, « Mademoiselle à Pau » ?

L’envie de créer des vêtements je l’avais déjà au fond de moi.

Et pour la petite histoire, dans mon ancienne vie, j’étais responsable de communication chez Air France où j’ai passé de belles années, fait de belles rencontres, et surtout, connu un rythme de travail effréné. La mutation de mon mari dans le Sud-Ouest a été un déclic. Au départ je ne voulais pas partir, puis au bout de 8 mois à gérer seule les enfants, la maison, etc, j’ai fait le grand saut, et aujourd’hui, je ne regrette pas !!! 

C’est donc mon amour pour le Sud-Ouest, plus particulièrement la ville de Pau, qui m’a donné l’envie de me poser, de réfléchir et de me lancer dans la mode enfantine. C’est ainsi qu’est née « Mademoiselle à Pau », de mon amour pour mes enfants et de cette ville. C’était une évidence.

 

5.   Comment définis-tu le concept de Mademoiselle à Pau ? Son originalité ?

Mademoiselle à Pau, c’est avant tout deux notions fondamentales : le « made in France » et la série limitée de petits habits que j’aime réaliser. 

 

6.   Qu’est-ce qui t’inspire ? Quelles sont tes sources d’inspiration lorsque tu crées les différents modèles et collections de Mademoiselle à Pau ? 

Mon inspiration, c’est ma vie au quotidien, mes enfants, mes lectures, mes voyages. Mon univers est un mélange de la mode enfantine des années d’après-guerre avec un zeste de légèreté. J’ai une affection toute particulière pour le nœud papillon et le Liberty !

 

7.   Quels sont les projets à venir pour Mademoiselle à Pau ?

Ce qui m’arrive aujourd’hui est une fabuleuse aventure, j’ai une chance incroyable de faire le métier dont j’ai toujours rêvé, et je remercie tous ceux qui m’encouragent et apprécient mon travail. Je suis très touchée de recevoir les photos de mes clientes avec les petits habits portés par leurs enfants. J’apporte une attention particulière à chaque paquet envoyé. Chaque commande est emballée dans du papier de soie. Les projets sont nombreux, et notamment le départ des collections vers la Corée, l’Italie, l’Angleterre, et également de très jolies boutiques en France qui me font confiance et avec lesquelles j’ai noué de belles relations.

Des expositions-ventes sont prévues au mois d’avril et mai. Je commence actuellement à travailler sur la collection Eté 2016 pour laquelle j’ai déjà réceptionné une partie de mes tissus, et les prototypes sont déjà en cours dans ma tête !

  

8.   Un conseil aux créatrices qui débutent ? Un message particulier à faire passer ?

Oui en 3 mots : persévérer, persévérer, persévérer !

Je crois que je peux dire que je n’ai jamais autant travaillé, je ne veux rien lâcher dans ma vie de famille et dans ma vie professionnelle. Je crois n’être jamais partie en vacances sans ma machine à coudre, je réalise l’ensemble de mes prototypes jusqu’au moindre détail. Mon métier est devenu ma passion ! Mais en 2015, j’ai décidé de modifier mes horaires excessifs car j’ai aussi envie de profiter de ma famille en forme !

 

Brunch de paques 004

 

 

  PORTRAIT CHINOIS de Dalila Boughida Kozar,  
  créatrice de Mademoiselle à Pau :  


Dalila, si tu étais…

Une couleur ?   Le jaune , première robe CELESTE de la première collection Eté de Mademoiselle à Pau
Un animal ?   Le cheval
À manger ou à boire ?*   Le couscous, mais celui de ma maman ! Le champagne, car il signe les meilleurs moments de la vie.
Trois restaurants que j’aime beaucoup :
Le Majestic (leur foie gras mi-cuit !) au 9 Place Royale à Pau (64000 – France)
Le Nobuki (Le Bento, près de chez moi souvent entre copines) au 3 rue Buffon à Tours (37000 – France)
La Gauloise (Le Paris-Brest) au 59 avenue de la Motte Picquet à Paris (75015 –  France).
Une destination ?   La Nouvelle-Calédonie
Un livre, un film ou une chanson ?   « Cry Me a River » de Ella Fitzgerald
Un proverbe ?   Aide toi, le ciel t’aidera !
Un style ?    Chic and happy
Une (ou plusieurs) marques ?   Viktor and Rolf, Hedi Slimane, Stella Mc Cartney Kids, Puella Petite (une très belle rencontre lors d’un salon)
Un cadeau ?   Un parfum Chanel n°5
Un meilleur souvenir ?   La naissance de mes enfants et la découverte de la Nouvelle-Calédonie en 1997, mon plus beau voyage partagé avec mon mari qui y a vécu quelques années.

 

* * *

 

Merci Mademoiselle à Pau pour ces échanges et cet entretien !

 

 

Brunch de paques 091

 

 

Cet article Il était une fois… Mademoiselle à Pau est apparu en premier sur Ma Sérendipité.

Copyright ©2015 Ma serendipité
Un concentré de styles et d'inspirations
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.