Le château de la fée Mélusine

Source :

Le château de la fée Mélusine

Aux confins de l’Yonne, de l’Aube et de la Côte d’Or, le château de Maulnes est exceptionnel tant pour son architecture que pour son histoire et ses légendes.

Château de Maulnes, Cruzy-le-Châtel, Yonne © Patrick89 - GFDL,
Château de Maulnes à Cruzy-le-Châtel dans l'Yonne 

La légende de la fée Mélusine :

Le livre de Mélusine par Jean d’Arras
Illustration extraite du Livre de Mélusine par Jean d'Arras (1479)

Les habitants de Cruzy-le-Châtel murmurent que le château est occupé par la fée Mélusine. Loin d’être une bénédiction, ce voisinage semble tourmenter la population. La fée cruelle se vengerait de ses malheurs sur les habitants qu’elle croise.

La légende raconte, en effet, que Mélusine, châtelaine de Maulnes, mène la vie dure à ses vassaux. Ceux de Parthenay se révoltent face à cette main de fer, mais sont aussitôt assiégés par la fée. Après l’avoir emporté Mélusine fait passer tous les habitants au fil de l’épée et incendie toute la région.

Le reste de ses vassaux, terrorisés, font alors de plus grandes démonstrations de respect, dévouement et loyauté. Seule la jeune Suzanne, pourtant favorite de la fée, ose montrer son désaccord. Furieuse, Mélusine la précipite dans le puits du château avant de réaliser, mais trop tard, quelle folie elle vient de commettre. Ne pouvant sauver son amie, elle se jette à son tour dans le puits.

Désespérée, elle revient régulièrement hanter la cour du château en se lamentant : « Maulnes ! Maulnes ! Tant que Maulnes sera, malheureuse serai ! »

 

La vraie Mélusine ?

Ce personnage magique semble se confondre avec un personnage réel : Louise de Clermont, première propriétaire du château de Maulnes. Elle aurait fait preuve de dureté sur les occupants de la région après le décès de son mari : Antoine de cruzol, duc d’Uzès.

Louise de Clermont, comtesse de Tonnerre (1504 † 1596), collection ducale d'Uzès
Louise de Clermont, comtesse de Tonnerre 
Antoine de Crussol, 1er duc d'Uzès (1528 - 1573), par François Clouet, musée Condé à Chantilly
Antoine de Crussol, 1er duc d'Uzès 

 

Histoire du château de Maulnes :

Proches du pouvoir royal et très imprégnés de culture humaniste, le couple semble vouloir faire démonstration de son rang et de son savoir dans la construction du château.

Château de Maulnes, Cruzy-le-Châtel, Yonne – maquette © Patrick89 - GFDL,
Maquette du château de Maulnes

On ne connaît pas précisément l’architecte du bâtiment, mais il est certain qu’il s’agit d’un grand maître de l’époque pour concevoir ce chef d’œuvre unique : un château pentagonal, élevé autour d’un puits qui sert d’axe à l’escalier central de la demeure.

Château de Maulnes : le puits, axe de l'escalier central circulaire, également puits de lumière © Myrabella CC BY-SA 4.0
 Le puits, axe de l'escalier central circulaire du Château de Maulnes

Certains spécialistes évoquent le nom de Philibert Delorme comme possible architecte du château. Ce bâtisseur éminent de la Renaissance française a, entre autres, travaillé à Fontainebleau et au Louvre pour le roi de France.

Portrait de Philibert Delorme par Claudius Jacquand
Portrait de Philibert Delorme par Claudius Jacquand 

Jacques Androuet du Cerceau, éminent théoricien sur l’architecture, publie en 1576, l’ouvrage «  Plus Excellents Bastiments de France » présentant trente édifices qu'il juge exceptionnels. Le château de Maulnes en fait partie.

Plan du château de Maulnes dans l'ouvrage d'Androuet du Cerceau
Plan du château de Maulnes dans l'ouvrage d'Androuet du Cerceau

À la fin du XVIIe siècle, le domaine est acheté par la veuve du marquis de Louvois. Il reste propriété de cette famille, qui y développe une activité de verrerie, jusqu’en 1834.
C’est ensuite le début d’un long déclin et abandon, le château n’est pas ou peu entretenu, au gré des changements de propriétaires, malgré son classement aux Monuments Historiques en 1942.

État du château de Maulnes au début du XXe siècle
État du château de Maulnes au début du XXe siècle

Le château est enfin acheté par le conseil général de l’Yonne en 1997. Après de profonds travaux de restauration, il est ouvert à la visite.
De nombreuses études historiques et archéologiques sont menées autour de ce château mystérieux, ce qui a donné naissance à la revue Les Cahiers de Maulnes

Pour en savoir plus sur le château de Maulnes.

À voir également :

Article : Bazoches demeure de Vauban
Article : le château de Vauban
Quiz des châteaux vol.3
Jeu : les châteaux de France vol.3

 

 

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.