IN SITU, Patrimoine et Art Contemporain

Source :

IN SITU : Patrimoine et Art Contemporain

Cette manifestation artistique se tient pour la 5e année consécutive sur le territoire de l’ancienne région Languedoc-Roussillon.

IN SITU est organisée par l’association Le Passe Muraille et Marie-Caroline Allaire-Matte en est le commissaire.
Cet événement investit jusqu’au 18 septembre, 11 lieux de patrimoine, inscrits ou classés à l’inventaire des Monuments historiques, répartis sur 4 départements : Gard, Hérault, Aude et Pyrénées-Orientales.

Dans chacun de ces monuments, une œuvre contemporaine est installée pour créer un dialogue et une résonance avec l’histoire du lieu qui l’accueille. Certaines de ces œuvres ont été créées spécialement pour la manifestation.

Nous vous proposons de découvrir 6 de ces installations :

La bambouseraie d’Anduze à Générargues dans le Gard (30) :

Ce lieu magique et envoûtant est né de la volonté d’un homme en 1856 : Eugène Mazel. Passionné d’horticulture et de sciences, il plante à Générargues, en plein cœur des Cévennes, toutes sortes de bambous, qu’il importe du monde entier.

Bambouseraie de Prafrance © David Huguenin
Bambouseraie de Prafrance

Il meurt ruiné en 1890. La bambouseraie est achetée en 1902 par la famille Nègre qui préside toujours à sa destinée. Elle compte aujourd’hui 200 variétés de bambou, et de nombreuses autres essences d’arbres et de fleurs réparties sur 16 hectares à visiter.

Pavillon du Phoenix rouge © Bambouseraie de Prafrance
Pavillon du Phoenix rouge

C’est sur un cyprès de Lawson que le collectif d’architectes Time Maker’s a installé son œuvre : Le sixième ordre architectural : l’ordre du Bambou. Sur 30 mètres de haut, le tronc du cyprès est entouré de bambous qui continuent à vivre bien qu’ils aient été coupés : la couleur évolue, certaines tiges éclatent sous l’effet de la chaleur…
Pour en savoir plus.

Collectif Time Maker's © David Huguenin
Le sixième ordre architectural : l’ordre du Bambou par le Collectif Time Maker's 

Abbaye de Gellonne à Saint-Guilhem-le-Désert dans l’Hérault (34) :

Fondée en 804 par Guillaume de Gellone, comte de Toulouse et duc d’Aquitaine, l’abbaye bénédictine surplombe depuis 12 siècles le paysage escarpé des gorges de l’Hérault.
L’abbaye possède une relique de la vraie croix et devient une étape importante sur la Voie d’Arles du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est à ce titre qu’elle est désormais classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Abbaye de Gellone © Wikinicoj - CC BY-SA 3.0
Extérieur de l'Abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert

Une partie du cloître du XIIe siècle a été vendue en 1906 au collectionneur américain George Grey Barnard. Elle est aujourd’hui exposée au musée du Cloisters à New York.

Abbaye de Gellone © Marc Ke?rignard - Re?gion Languedoc-Roussillon Inventaire ge?ne?ral 2013
Cloître de l'Abbaye de Gellone en partie démantelé

C’est dans la chapelle à gauche du chœur de l’abbatiale que Renato Nicolodi a installé son œuvre monumentale en bois : Retable II, conçue spécialement pour le lieu. Cette sculpture inspirée par l’architecture du lieu est vide en son centre. Cet espace invisible invite le visiteur à s’interroger sur cette notion d’invisible et d’inconnu.
Pour en savoir plus.

Retable II de Renato Nicolodi  © David Huguenin
Retable II de Renato Nicolodi 

Hôtel Flottes de Sébasan à Pézenas dans l’Hérault (34) :

Ville de foires et ville d’états mais aussi, terre d’accueil de Molière et de sa troupe, sous la protection d’Armand de Bourbon, prince de Conti, au milieu du XVIIe siècle, Pézenas, possède un riche patrimoine.

L’Hôtel Flottes de Sébasan est un des hôtels particuliers du centre-ville qui rappelle cette histoire brillante. Bâti au XVIe siècle, par la famille de Gleizes, il est transmis par mariage à la famille Flottes de Sébasan qui lui donne son nom.

Il neige – série Rosae Plasticae Marie-He?le?ne Richard © David Huguenin
Il neige – série Rosae Plasticae de Marie-He?le?ne Richard à l'Hôtel Flottes de Sébasan

Divisé en deux parcelles au XVIIIe siècle, il est remanié par ses nouveaux propriétaires, notamment sur la façade.

Hôtel Flottes de Sébasan à Pézenas © MOSSOT —CC BY 3.0,
Façade de l'Hôtel Flottes de Sébasan à Pézenas

L’artiste Marie-Hélène Richard a investi l’intérieur de l’hôtel et sa cour avec des centaines de petites roses en sacs plastique recyclés, comme figées dans l’espace. Cette installation a pour titre Il neige – série Rosae Plasticae.
Pour en savoir plus.

Il neige – série Rosae Plasticae Marie-He?le?ne Richard  © David Huguenin
Il neige – série Rosae Plasticae de Marie-He?le?ne Richard 

Lire la suite de l'article 

Page 1  Page 2

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.