La Cité fortifiée de Bakou

La capitale de l'Azerbaïdjan, Bakou, ne se résume pas à ses gratte-ciels modernes, elle offre aussi une plongée dans l'Histoire au sein de sa Cité fortifiée. Vestiges de différentes influences culturelles, ses édifices datent du XIIème siècle, mais pourraient être plus anciens.


La cité fortifiée de Bakou, qu'on qualifie également de musée à ciel ouvert, regorge de mystères et d'influences culturelles venant d'Orient comme d'Occident. Les spécialistes s'interrogent encore quant à la fonction de certains de ses bâtiments.

Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan, possède deux facettes : d'un côté ses gratte-ciels modernes et de l'autre sa cité fortifiée qui daterait du XIIème siècle. Cette dernière a incorporé nombre d'influences venant de cultures différentes. Seamus Kearney, reporter pour Euronews, explique que la Tour de la Vierge reste encore aujourd'hui un mystère. Les spécialistes lui attribuent tantôt un rôle d'observatoire, de tour de guet ou de temple. Arif Mammadov, guide touristique dans la vieille ville de Bakou, explique que de nombreux styles architecturaux occidentaux et orientaux s'y mélangent, comme par exemple du classique, mais également du gothique ou du baroque. En 2000, la cité fortifiée de Bakou a été inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco.

Le 02/07/2016 à 09:03

je viens de voir ce diapo ,merci pour cette decouverte ...le monde regorge de sites

magnifiques ..je ne connaissais pas du tout ...

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.