verdun

Histoire : Le centenaire de la Tranchée des Baïonnettes

Direction Fontenay-le-Comte en Vendée pour découvrir une partie de l'histoire de la Première Guerre mondiale, la "Tranchée des Baïonnettes", qui fête ses centenaires.


C’est durant le premier mois de l’année 1916 que l’impensable s’est produit. Des soldats de la 3e et de la 4e compagnie appartenant au 137e régiment de l’infanterie française sont morts enterrés dans la « tranchée des Baïonnettes ».


C’est cette année 2016 que sera célébré le centenaire de la Tranchée des Baïonnettes. Cette troupe française faisait face à leur ennemi : les Allemands. Sous les assauts répétés des bombardements du camp adverse, la tranchée dans laquelle les soldats français étaient retranchés s’est écroulée. En cédant sous les feux nourris des bombes allemandes, la tranchée a emporté avec elle tous les soldats qui y étaient. Ces derniers étaient encore debout, les armes à la main et ils moururent tels qu’ils étaient. Les baïonnettes qui pointaient de dessous les sables ont conforté cette légende, et ont donné naissance au terrible nom de la « tranchée des Baïonnettes ».

Toutefois, lors des fouilles qui furent entreprises durant la construction de l’édifice commémoratif réalisée en 1920, 21 corps de soldats couchés et sans armes, a détruit tout ce mythe. Il s’avère en fait que les baïonnettes plantées dans le sol, selon un vétéran de l’époque, servaient tout simplement à marquer l’emplacement d’un corps qui y a été enterré.

Cependant, qu’importe ce qu’il en est vraiment, il faut se remémorer le sacrifice des soldats français de Verdun.

 

Le 27/06/2016 à 19:55

Bonjour à tous, de qui est ce reportage ?

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.