François MITTERRAND

François MITTERRAND 1916 - 1996

Histoire, la saga des présidents de la Vème république par Jean-Pierre de Montrouge... François MITTERRAND (1916 - 1996).

Ecrit par l'Ordissinaute Jean-Pierre de Montrouge

  • 4ème Président de la 5ème République : 1981/1995
  • 21ème Président de la République Française
  • Succède à Valéry GISCARD-d’ESTAING
  • Député de la Nièvre                 
  • Ministre des anciens combattants
  • Ministre de l'Intérieur
  • Ministre de la Justice

  

François MITTERRAND 1916 - 1996 : Il fait ses études secondaires au collège Saint-Paul d’Angoulême, puis il s’installe à Paris  et y étudie le droit et les lettres.
Il est mobilisé en 1939, et fait prisonnier en Allemagne, d’où il s'évade pour rejoindre la Résistance. À Vichy il travaille au commissariat au reclassement des prisonniers de guerre.
Après la guerre, remonté à Paris, il est nommé  secrétaire aux prisonniers de guerre.
Devenu député de la Nièvre en 1946, puis ministre des anciens combattants, dans les gouvernements RAMADIER et SCHUMAN, ministre de  l’Intérieur, dans le gouvernement MENDÉSE-FRANCE, puis  ministre de la Justice dans le gouvernement de Guy MOLLET.
 Rival du général  de GAULLE, qui remporte les élections présidentielles de 1965, il devient premier secrétaire du Parti socialiste au Congrès d'Epinay en 1971, et parvient à unir la gauche.
Battu au élections de 1974, par Valéry GISCAR-d'ESTAING, il prend sa revanche en remportant  les  élections de 1981, puis celles  de 1988.
Au début de son 1er mandat en 1984, Jean-Édern HALLIER, écrivain, journaliste, polémiste... essaie par l'écriture d'un livre "L'Honneur perdu de François MITTERRAND" de révéler l'existence de sa fille Mazarine, née d'une liaison  avec Annie PINGEOT, (historienne de l'art française, conservateur honoraire au musée d'Orsay). François MITTERRAND parvient à faire détruire toutes publications à ce sujet. Ce n'est qu"en 1994 que deux journalistes de Paris Match publieront une photo du président et de sa fille, sortant d'un restaurant, révélant ainsi l'un des plus gros  scandales de l'Élysée.

On retiendra  principalement de ses deux mandats :
L’instauration du RMI, la retraite à 60 ans, la réalisation de la pyramide du Louvre, celle de l'arche de la Défense, et de la Bibliothèque nationale. Par ailleurs, on retiendra également le suicide de Pierre BÉRÉGOVOY, une polémique sur son rôle sous le gouvernement de Vichy, et le scandale sur sa fille cachée, Mazarine.

Atteint d'un cancer à la prostate, qu'il avait caché  aux Français, François MITTERRAND meurt des suites de sa longue maladie le 8 janvier 1996.     


François MITTERRAND en quelques dates :

1er septennat : 1981/1988
1981 : -Mai, il nomme Pierre MAUROY 1er Ministre, dissout l'Assemblée nationale.
1982   -Semaine de 39 heures ; 5e semaine de congés payée ; retraite à 60 ans .
1983 : - Loi Roudy : égalité salariale entre hommes et femmes.
         - Loi Le Pors : révision des  droits et obligations des fonctionnaires.
 1984 : - II se rend en Union Soviétique pour  y défendre les droits de l'homme.
           - Accord franco-libyen sur "l'évacuation totale et concomitante du Tchad"
          -  Libéralisation de l'audiovisuel, création des premières chaînes de télévision privées
          -Commémoration de la bataille de Verdun,  (poignée de main entre le Président MITTERRAND et le chancelier Helmut KOHL.)
1985 : - Affaire du Rainbow Warrior
       - Ratification de la Convention européenne des droits de l'homme, qui interdit -notamment le rétablissement de la peine de mort.
 2ème septennat : 1988/1995.      
      - Instauration du RMI et de la CSG.
      - Inauguration de la pyramide du Louvre.
      - Nouvelle-Calédonie, attaque de la gendarmerie de l'île d'Ouvéa par les canaques, Le 5 mai, assaut de la grotte d'Ouvéa par la gendarmerie, libération des otages.
    - Référendum sur le traité de Maastricht.
1988 :  - Révélation  de l'existence de sa fille adultérine Mazarine Pingeot, polémiques sur ses activités et ses amitiés (années 1930, régime de Vichy).  
           - Création du revenu minimum d'insertion (RMI).
1989 :  - Inauguration du Grand Louvre ; de l'opéra Bastille ;  de la grande arche de la Défense.
1990 : - Signature de la convention de Schengen.
           - Création de la Contribution sociale généralisée (CSG).
           - Nomination d'Édith CRESSON au fonction de 1er Ministre.        
1991 :  - Le service militaire est ramené à 10 mois.
           - Vote de la loi ÉVIN, contre le tabagisme
 1992 : - Refonte du Code pénal (achevée en 1994)
           - Traité de Maastricht signé en février
1993 : - Loi SAPIN, financement des partis politiques et  lutte anticorruption.
          - Loi NEIERTZ  instituant un délit d'entrave à l'interruption volontaire  de grosses (IVG)                                     
1994 : - Suicide de François de GROSSOUVRE, (palais de l'Élysée)
          - Révélation  de l'existence de  Mazarine PINGEOT

Le 20/06/2016 à 17:25

Dissimulation, mensonges, les hommes politiques sont tous les mêmes, seul compte le POUVOIR!

Le 20/06/2016 à 16:46

Merci Jean Pierre de faire vivre notre Forum.Si je rappelle les Hommes qui ont rejoint la Résistance c'est qu' ils étaient tous trés attachés à la Nation Française cela ne veut pas dire que j'adhére à leur Doctrine  J'aime la Vérité Historique qui bien souvent est ,vous en conviendrez,orientée dans un sens bien unique: à droite que des S.. à Gauche que des H... Bref c'est un trop vaste sujet pour en parler sur notre Forum .Merci de parcourir ce message ,bien cordialement Josette Roger

Le 19/06/2016 à 19:33

Bonsoir Jean- Pierre ,

Je vous remercie pour la précision et la clarté de votre travail concernant les présidents de la Vème .

Ces recherches doivent vous demander beaucoup de temps...je les photocopies car ce serait dommage de ne pas  retrouver ensuite  les Hommes et des évènements  marquants de notre Vème République .

C ' est une riche idée que vous avez eue de nous proposer cette saga .

Bonne soirée  et  bonne continuation .

 

Le 19/06/2016 à 10:35

Bonjour J. ROGER, merci de votre commentaire. Concernant le général de Gaulle, je partage votre avis. S'agissant des Cagoulards, (organisation assimilée terroriste des années 30) chacun est libre d'avoir sa propre opinion. Eugéne Deloncle, principal dirigeant du mouvement, a lui aussi un passé plus qu'obscure, je vous rappelle l'affaire Dimitri Navachin (assassiné de 6 coups de baïonnette par Filiole, bras droit de Deloncle.) à la demande du maréchal Franchet d'Ésperey, mais plus obscure encore, les Cagoulards étaient aux cotés d'Hitler pendant la guerre. (source J. Serieys, Midi-Pyrénées)

 

Au sujet de la fiche concernant Mr. Mitterrand, celle-ci fait partie d'une série intitulée "La saga des Présidents de la Vèm. République" dont quatre volets ont déjà été publiés.

Cette série n'a qu'un objectif, relater en une brève biographie qui étaient, ou qui sont, les hommes élus à la présidence, pendant la 5èm. République.

Revenant sur les Cagoulards, rien ne vous interdit d'écrire un article relatant leurs histoires, ainsi quelqu'un parlera d'eux.

Bien amicalement.

Le 18/06/2016 à 16:51

Aujourd'hui ,en ce 18 juin, je préfére me souvenir du GÉNÉRAL DE GAULLE et de l'Appel à la Résistance .Monsieur Mitterand avait un passé de résistant bien obscure.Et le pseudo Attentat de L'Observatoire montrait bien la duplicité de l'homme  .Mitterand n'était ni de Droite ni de Gauche mais tout simplement Mitterandien.(une question s'avez vous qui à rejoint l'Angleterre dés le 18 juin ? pas des hommes de Gauche trop bloqués par le Pacte Germano  Soviétique mais des hommes de Droite, des Cagoulards et des membres de l'Action Française.C'est marrant personne ne parle d'eux .

Le 18/06/2016 à 13:00

D'après Michel ONFRAY, et je partage cet avis, Mr Mitterand était un homme de droite qui a été obligé de se faire élire à gauche pour accéder aux affaires.

Compilation réussie .Travail très pur , ami ordissinaute!

Le 17/06/2016 à 07:06

bonjour ..c'est interessant  d 'avoir un  rappel historique  de nos hommes d'etat  quelqu'ils soient ..bon week end à vous tous .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.