Sur les pas du génie des forêts obscures.

Source :

Sur les pas du génie des forêts obscures.

Ce titre peut vous paraître étrange voire troublant. Il s’inspire d’une légende selon laquelle le dieu des forêts obscures, Vosecus, aurait donné son nom au massif des Vosges. La silva vosego, sauvage et menaçante des siècles antiques, a depuis cédé la place à une région accueillante où le sapin règne en maître et la flore montagnarde s’épanouit à profusion pour le plus grand bonheur des randonneurs.

C’est pourquoi, afin de répondre à un ami qui me demandait où passer son prochain week-end, je lui ai proposé de se rendre sur le massif vosgien.
Rares sont ceux qui le savent mais le lieu est un formidable réceptacle d’édifices religieux, un Mont Athos à la française !

Le patrimoine y est remarquable. Longtemps oublié, souvent délaissé, il est aujourd’hui mis en valeur grâce à la force d’associations telle que « Les Amis de Saint Colomban » créée dès 1948. Les Amis et nombre de leurs émules se sont donnés comme mission de « mettre en évidence l’héritage fantastique du mouvement monastique » ainsi que le souligne Damien Parmentier dans son très beau livre « Abbayes des Vosges, Quinze siècles d’histoire ».

Le promeneur peut suivre un périple patrimonial à la fois ludique et culturel aux confins de l’Alsace, de la Lorraine et de la Franche-Comté. Au Sud on découvre l’abbaye de Luxeuil, fondée vers 580 par le moine Irlandais Colomban à l’origine de cette formidable épopée. Puis en remontant vers le Nord, l’abbaye de Murbarch, encore plus haut, la collégiale Saint-Florent de Niederhaslach, les abbatiales de Marmoutier ou de Saint-Jean de Saverne : des joyaux de pierre qui jalonnent la « route romane » d’Alsace. Plus à l’Est en Lorraine, Etival-Clairefontaine, Moyenmoutier et la célèbre abbaye Saint-Pierre de Senones.
Je ne les citerai pas toutes mais toutes méritent d’être visitées. Héritières d’un passé chrétien, elles ont connu des périodes troublées entre guerres de religion, révoltes locales et conflits mondiaux.

Heureusement les temps se sont apaisés. Le génie des forêts obscures s’est transformé en fée bienveillante qui veille sur ce legs historique vénérable dont le « mont Vosgien » est l’héritier. Rien ne devrait troubler la quiétude de la promenade sinon, peut être, les caprices du ciel.

A la semaine prochaine !

Patrick de Carolis

Pour en savoir plus :

« Abbayes des Vosges, Quinze siècles d’histoire » de Damien Parmentier : http://livre.fnac.com/a4729428/Damien-Parmentier-Abbaye-des-Vosges

Site de l'association Les Amis de Saint-Colomban : http://www.amisaintcolomban.org/wordpress/

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.