Le patrimoine des routes du vin de Bordeaux à parcourir sans modération !

Source :

Le patrimoine des routes du vin de Bordeaux à parcourir sans modération !

Dans le Bordelais, les châteaux et leurs vignobles s’étendent inlassablement le long des rives de la Gironde, de la Garonne et de la Dordogne. Cette région viticole est divisée en cinq « routes » distinctes, délimitées selon les appellations des vins.

Nous vous invitons, entre deux dégustations, à explorer le patrimoine architectural de chacune d'elles* !

La « route des châteaux » :

Elle se situe le long de l’estuaire de la Gironde, sur sa rive gauche au Nord de Bordeaux et parcours l’appellation "Médoc".
On y trouve le plus grand nombre de crus classés dont le très fameux Château Margaux, à l’excellence reconnue depuis le XVIIIe siècle.
Mais le château en lui-même est une merveille architecturale à visiter ! Construit en style néo-palladien au début du XIXe siècle par le marquis de la Colonilla, il se veut « le Versailles du Médoc ». 
Le long de cette route des « châteaux » vous pouvez également découvrir à Lesparre, une Tour Carrée du XIVe siècle et à Vertheuil, une Abbatiale du XIème-XIIème siècle.

En savoir plus sur le Château Margaux.

Château Margaux
Le Château Margaux

La « route des coteaux » :

Située sur la rive droite de la Gironde et de la Dordogne, cette « route » rassemble les appellations "Côtes de Blaye" et "Côtes de Bourg".
Ce sont également les noms de villes à visiter : Blaye pour son fort construit par Vauban et Bourg pour son riche patrimoine historique.

Bourg, en particulier, est perchée sur une falaise qui surplombe la Dordogne. On peut y découvrir les vestiges de l'enceinte fortifiée du XIIIème siècle avec la porte du port et la porte de Blaye, mais aussi des grottes dans la falaise qui furent transformées en cuves à pétrole au XXème siècle.

Sur cette route, ne manquez pas non  plus les villages de Gauriac et Plassac et leurs vestiges de villas gallo-romaines.

En savoir plus sur Bourg-sur-Gironde.

Bourg-sur-Gironde © Michel Reza - CC BY-SA 2.0
Bourg-sur-Gironde vue du fleuve

La « route du patrimoine » :

Il s’agit principalement de Saint-Emilion et de sa région. Le village médiéval de Saint-Emilion, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO est à visiter absolument ! Ses habitants disent qu’il s’agit d’une pierre précieuse dans un écrin de vignes. 
La tour du Roy, comme l’église monolithe, domine le paysage. Cette dernière, creusée entièrement dans la pierre aux XIe et XIIe siècles, est la plus grande église de ce type en Europe.

En effet, une grande partie du patrimoine de Saint-Emilion se trouve sous terre, creusé dans la roche. Il y a en tout plus de 200 km de galeries souterraines sous le village. Aujourd’hui, la plupart ont été transformées en chai.

Dans cette région, vous pouvez également explorer le "chai-cathédrale" du château Faugères, construit par l'architecte suisse Mario Botta en 2009 !

En savoir plus sur Saint-Emilion.

Le village de Saint-Emilion
Le village de Saint-Emilion

La « route des bastides ».

Cette route se situe entre la Dordogne et la Garonne, c’est pourquoi le vin qui y est produit s’appelle l’"Entre-Deux-Mers". Cette région fourmille d’un patrimoine riche et notamment de bastides et cités fortifiées au Moyen Âge, dont Saint-Macaire, magnifique village à ne pas manquer.

Mais le monument le plus imposant de la région est certainement le château des ducs d’Épernon dans la bastide de Cadillac. Ce superbe château a été construit à la charnière de la Renaissance et du goût classique pour l’un des « Mignons » de Henri III, le premier duc d’Épernon, afin de montrer sa puissance dans sa région d’origine. Saisi à la Révolution, il a servi de prison pour femmes au XIXe siècle.

Un autre château à visiter dans la région est celui de Malagar, résidence de l’écrivain François Mauriac, il offre une vue spectaculaire sur la Garonne.

En savoir plus sur le château de Cadillac
 

Le Château de Cadillac © Fabien.Lotte - CC BY-SA 3.0
Château des ducs d'Epernon

La « route des Graves ».

Région située la plus au Sud de Bordeaux, elle comprend, entre autres, les appellations "Pessac-Léognan", "Graves" et "Sauternes", en lisière de la forêt des Landes de Gascogne.
Là encore, on trouve de très nombreux trésors patrimoniaux, dont le château de la Brède où a vécu Montesquieu, ou le château-fort de la Roquetaillade, rénové par Viollet-le-Duc au XIXe siècle.

Mais nous vous proposons de découvrir un château moins connu et pourtant tout aussi splendide : le château de Malle. Construit au début du XVIIe siècle pour le président du Parlement de Bordeaux, il possède de superbes jardins à la française et produit un sauternes reconnu depuis le classement impérial de 1855. 

En savoir plus sur le château de Malle.

Jardins et château de Malle © Charles2lb - CC BY-SA 3.0
Le château de Malle et ses jardins

Pour en savoir plus sur les routes des vins de Bordeaux.

Carte de la route des vins de Bordeaux
Google Map des routes des vins de Bordeaux. Accéder à la carte interactive.
 
*L'abus de patrimoine n'est pas dangereux pour la santé contrairement à celui de l'alcool. L'alcool lui est à consommer avec modération !
Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.