Le patrimoine de la Route des Vins Sud-Alsace


Source :

Le patrimoine de la Route des Vins Sud-Alsace

La Route des Vins d’Alsace a été inaugurée en 1953, ce qui fait d’elle une des plus anciennes Routes de Vins de France.

La mythologie germanique attribue l’apparition des vignes alsaciennes au Dieu Odin. Blessé au pied par un sanglier, son sang aurait fertilisé la vallée. Pour chaque goutte perdue une fleur serait née, et ces fleurs se sont répandues sur les coteaux pour donner tout leur éclat aux raisins ainsi chargés du sang divin.

Les 4 cépages autorisés pour rentrer dans l’appellation Vins d’Alsace sont le Riesling, le Pinot Gris, le Gewurztraminer et le Muscat.

carte route des vins d'Alsace

Du Nord au Sud de la région, la Route des Vins d'Alsace serpente sur 170 km et croise 70 communes viticoles au riche patrimoine historique.

Cette route est partagée en 5 territoires. Cette semaine nous vous faisons découvrir la Route des Vins Sud-Alsace et ses pépites patrimoniales.

Thann :

Située au cœur du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, c’est la porte d’entrée sud de la Route des Vins d’Alsace. La ville est entourée par le vignoble de Rangen aujourd’hui classé grand cru dans sa totalité. En 1580, Michel de Montaigne en visite dans la région en fait déjà l’éloge : "Les coteaux pleins de vignes, les plus belles et les mieux cultivées, en une étendue que les gascons qui étaient là disaient n’en avoir jamais vu tant de suite".

Thann vue depuis le vignoble grand cru du Rangen © Florival fr — CC BY-SA 3.0
Thann vue depuis le vignoble du Rangen

Cette culture vinicole est très importante pour la ville et dès le XVe siècle, 4 gardes appelés « Bannwarth » sont élus chaque année pour surveiller et protéger le vignoble. Ils vivent dans la Cabane des Bangards encore conservée aujourd’hui. Vous pouvez y voir les panneaux gravés par ces banwarth à l’issus de leur mandat.

Une des anciennes tours de rempart de la ville, appelée Tour des Sorcières, a été aménagée en musée où sont présentés les différents vignobles alsaciens et le travail du vigneron.

Thann est également renommée pour la sublime collégiale Saint-Thiébaut, joyau de l’art gothique, qui trône au centre de la ville.

Tympan du portail occidental de la collégiale de Thann By Thomas Bresson - CC BY 3.0
Tympan du portail occidental de la collégiale Saint-Thiébaut

Le château de l’Engelbourg édifié, en 1224, sur un promontoire rocheux domine la ville. Lors de sa destruction au XVIIe siècle, sur ordre de Louis XIV, une partie de la tour est retombée sur la tranche, formant ainsi le célèbre œil de la sorcière.
Pour en savoir plus.

Château d'Engelbourg ©  Thomas Bresson - CC BY 3.0
Château de l'Engelbourg et l'œil de la sorcière
* Journal du Voyage de Michel de Montaigne en Italie.

Cernay :

Le site est occupé depuis le Haut Moyen Âge, époque à laquelle le village se nommait Sennenheim. C’est au XIIIe siècle que la ville prend de l’ampleur et est entourée de fortifications dont la porte de Thann est le dernier élément. Elle abrite désormais un musée d’histoire de la ville.

Porte de Thann à Cernay © Ji-Elle - CC BY-SA 3.0

Au XIVe siècle, l’enceinte de la ville est agrandie, comme en témoignent la Tour des Sorcières (de la ville de Cernay à ne pas confondre avec celle de Thann) et la Tour des Maréchaux.

À la fin du XVIIe siècle, grâce au vignoble environnant, les revenus de la ville sont florissants. Cette prospérité est incarnée par la splendide villa Carrère aujourd’hui occupée par l’Office de Tourisme.

Villa Carrère © MickMorton - CC BY-SA 3.0
Villa Carrère actuel office de Tourisme

De nos jours, la commune est connue comme la « Cité des cigognes ». Ce symbole de l’Alsace est particulièrement chéri dans cette ville où un centre de réintroduction a été implanté en 1978. Les habitants aménagent eux-mêmes des paniers sur leurs toits afin d’accueillir le bel échassier.
Pour en savoir plus.

Cigognes en Alsace © Nono vlf - CC BY-SA 3.0
Cigognes à Cernay

Lire la suite de l'article

Page 1  Page 2

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.