La grande rose de la Cathédrale de Reims


Source :

La grande rose de la Cathédrale de Reims :

Communément appelée « Rose » et pourtant sa vaste ouverture oculaire dominant le parvis principal, sa position altière et la richesse de son décor statuaire et de vitraux l’assimilent d’avantage à un œil.

Un œil divin, tant convoité par les désirs ardents de reconnaissance mystique des rois de France. Car c’est ici que se sont succédés 33 couronnements, de Louis le Pieux à Charles X.

Une légitimité qu’obtient Reims de sacrer nos rois grâce à la détention de la Sainte Ampoule. Huile bénite qui aurait servi lors du baptême de Clovis le 25 décembre 498, dans un baptistère dont les vestiges sont aujourd’hui enfouis sous la cathédrale.

Figuration du baptême de Clovis
Le baptême de Clovis représenté sur une plaque en ivoire conservée au musée de Picardie à Amiens

Et tel un regard, la grande rose de la cathédrale située sur sa façade occidentale - comme il est de coutume au nom du triomphe de la lumière sur les ténèbres - est emprunte de sens.

En premier lieu sa forme géométrique, le cercle, est symbole d’éternité, puisque ni commencement ni fin. Il se compose de 12 pétales au nom des 12 apôtres et des 12 tribus d’Israël. Coïncidence divine (?), son diamètre est également d’environ 12 mètres, unité de mesure dont l’invention est largement postérieure (1791).

Grande rose de la cathédrale de Reims
Grande rose de la cathédrale de Reims

Comme bien souvent, l’architecture religieuse est un livre ouvert. Elle allie Histoire et symboliques, passant de la narration à la contemplation. La cathédrale de Reims ne déroge pas à cette règle.

C’est dans ce (saint) esprit que trois thèmes principaux composent la façade de la rose: « Il faut s’intéresser aux thèmes entourant la rose pour en comprendre le sens (…) comme toujours au Moyen Âge les symboliques sont riches » souligne Patrick Demouy, médiéviste Rémois.

Sur le portail central, le couronnement de la vierge assisté par les anges est à l'honneur cohabitant avec le thème christologique. Ils sont représentés par une riche ornementation statuaire, et représentent deux thèmes fondamentaux de l’architecture religieuse pour les pays judéo-chrétiens.

Couronnement de la Vierge © Tony Bowden - CC BY-SA 2.0
Le couronnement de la Vierge

La troisième thématique, royale, est spécifique à la cathédrale de Reims. Elle est en accord avec sa vocation et son usage. Pour en marquer la singularité, elle se lit verticalement, comme pour rompre avec la lecture religieuse du reste de la façade. On y découvre le sacre des rois d’Israël David et Salomon et le combat de David et Goliath, métaphore du combat contre le mal. Fort rappel que le roi est un nouveau David, symbole d'une royauté sacrée par excellence dans le nouveau testament. 

Non loin, une longue galerie de rois entoure le baptême de Clovis. Légitimes témoins ancestraux de l'homme venu recevoir la couronne de France. 

Galerie des Rois de la cathédrale de Reims
Détail de la galerie des rois de Reims

La rose, objet d'une actuelle minutieuse rénovation suite aux détériorations de la Première Guerre mondiale, est à la croisée de ces grandes thématiques. Elle symbolise la pureté dans laquelle Marie, sous forme de vitraux, est représentée comme la première ressuscitée et offre la promesse d'une vie éternelle. Comme pour convaincre les plus sceptiques, elle est entourée des statuts représentant les pèlerins d’Emmaüs, témoins de la résurrection du Christ.

reims-cathedrale_notre-dame_rose1_cf.canon
Détail de la grande rose de Reims

Et c'est le Christ en personne qui, au dessous de la rose et sous forme de statuaire, couronne sa mère. Rappelant ainsi au commun des mortels que le pouvoir légitime ne peut venir... que d'en haut!

Couronnement de la Vierge par le Christ (c) Tony Bowden
Couronnement de la Vierge par le Christ

Pour en savoir plus sur le chantier de rénovation de la Grande Rose, suivez ce lien.

Le CIC partenaire de la restauration de la Grande Rose de Reims.

À voir également :

Livres : Le biscuit rose de Reims , Histoire, anecdotes et recettes

        Vitraux de la cathédrale de Nevers © Alain Doire/Bourgogne Tourisme                         Rodez © CC BY-SA 3.0
Article : La Bourgogne à travers le temps           Vidéo : Rodez : une puissance à l'œuvre

        Cite de Carcassonne                          Château de Chambord
    Article : Plongée en terres cathares              Quiz : De quand notre patrimoine date-t-il ?

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.