Au-delà du « Mont »


Source :

Au-delà du « Mont »

Cette semaine j’ai eu le privilège d’assister sur la vaste terrasse de l’Abbaye du Mont Saint Michel à l’une des dernières grandes marées de l’année. Le phénomène est impressionnant, c’était pour moi une première! Ce spectaculaire retour de la mer dans la baie répond au nom poétique de « mascaret ».

Le mascaret au Mont Saint-Michel
Le mascaret au Mont Saint-Michel

Au lendemain de cette vision  magique, j’ai pu me rendre au Prieuré d’Ardevon considéré autrefois comme l’annexe de l’Abbaye.

Le prieuré d'Ardevon © flashdrone
Le prieuré d'Ardevon

Situé face au Mont dont la proue flamboyante flotte au milieu des eaux, il s’ancre solitaire et austère, dans la campagne normande. Ce magnifique ensemble, composé de plusieurs corps de bâtiment dont le plus ancien date du XIIIéme siècle, comprend notamment une grange aux dîmes qui recevra à terme conférences et expositions ainsi qu’un espace médiéval bientôt transformé en centre d’accueil à vocation hôtelière pour visiteurs en quête de sens.
Ce site fut en son temps la base arrière de l’Abbaye du mont. Moines et pèlerins s’y arrêtaient pour se ressourcer et se restaurer. Il représentait alors l’ultime étape terrestre avant de prendre la mer.

Bâtiment du prieuré à restaurer © D. Lefevre
Bâtiment du prieuré en cours de restauration

Aujourd’hui le but de ces rénovations n’est pas seulement architectural. Le Prieuré doit aussi renouer avec ses traditions spirituelles et culturelles. C’est pourquoi une bibliothèque virtuelle, soutenue financièrement par le prix de la Fondation Louis D. et parrainée par l’Institut de France, verra bientôt le jour.

Elle a pour ambition de numériser tout ou partie des manuscrits ayant appartenu à l’Abbaye du Mont Saint-Michel et dont la plupart des originaux sont conservés au scriptorial d’Avranches. Une démarche innovante qui permet par le biais des nouvelles technologies de préserver le « patrimoine écrit ».

Alphabet sur le barrage du Couesnon
Alphabet gravé sur le barrage du Couesnon

Enfin pour clore ce périple, je me suis promené sur le nouveau barrage qui enjambe et régule le Couesnon. Ce petit fleuve côtier servait autrefois de frontière entre la Bretagne et la Normandie. Les emblèmes de ces deux régions sont inscrits à chaque extrémité du pont. Gravés sur le garde-corps, les alphabets latin, grec, hébreux et arabe- symbolisent l’union entre les êtres et le brassage des cultures. Un astrolabe également sculpté sur cette rambarde en bronze semble indiquer le chemin vers les voûtes célestes.

Astrolabe sur le barrage du Couesnon
L'astrolabe du pont du Couesnon

Au delà du Mont et de ses 3 millions de touristes, on découvre ainsi tout un univers qui mêle la terre, la mer et le ciel pour donner plus de sens au cheminement des hommes.

Patrick de Carolis

Quelques beaux livres pour mieux comprendre :

Des racines et des ailes, le Mont Saint Michel

Le Mont Saint Michel, pour les plus jeunes

Pour aller plus loin :

Site du prieuré d'Ardevon.

Site du Mont Saint-Michel.

Pour aider au financement des projets du prieuré d'Ardevon, une campagne de crowdfunding est actuellement en cours, participez !

Fiche de la Fondation du Mont-Saint-Michel

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.