Aix en Provence, l’envers des décors (2)

Source :

Les fastes retrouvés de l’Hôtel de Caumont

Au cœur du quartier Mazarin, il est un lieu qui rappelle les fastes de constructions parisiennes du début du XVIIIe siècle. Rare témoin d’une disposition classique entre cour et jardins, l’hôtel de Caumont est à l’image des fonctions de son commanditaire François Rolland de Réauville, Marquis de Cabannes et second Président de la Cour des Comptes d’Aix-en-Provence.

Façade de l'hôtel de Caumont © Eric Polaud de Lochner

Alors que les plans sont l'œuvre du célèbre architecte parisien Robert de Cotte, les décors intérieurs de gypseries ont été fièrement confiés aux artisans aixois, maîtres en réalisation de gypseries et qui profitaient de carrières abondantes aux portes de la ville.

Décor de l'hôtel en Caumont à Aix-en-Provence © Eric Polaud de Lochner

Les appartements, richement décorés, et qui ont fait l’objet d’une minutieuse rénovation par Culturespaces durant plus de deux ans, ont retrouvé leur lustre d’antan.

Caumont Centre d'Art - Salon de Musique copyright S.Lloyd
Salon de musique de l'hôtel de Caumont

Accueilli par une paire d’Atlantes soutenant la délicate rampe en fer forgé de l’escalier d’honneur, le visiteur parcourt entre autres, le salon de musique aux scènes mythologiques, le salon des rinceaux décoré des quatre vertus cardinales, en passant par la délicate chambre de Pauline.

Escalier de l'hôtel de Caumont © S.Lloyd
Escaliers de l'hôtel de Caumont

Une ballade qui offre un aperçu de la quintessence des décors de gypseries provençales.

Gypserie de l'hôtel de Caumont © Eric Polaud de Lochner
Gypserie de l'hôtel de Caumont

À Aix-en-Provence, nul besoin de forcer l’imagination pour comprendre la vie luxueuse des oligarques de l’Ancien Régime.

36. Caumont Centre d’Art. Chambre de Madame © S. Lloyd
Chambre de Madame, hôtel de Caumont

Sous des décors oniriques, érigés telle une voûte céleste, l’exécution parfaitement provinciale des gypseries confère aux intérieurs des maisons un écho des plus romantiques à une ville fière comme sa devise : « Generoso sanguine parta ! » (Issue d’un sang noble).

Page 1  Page 2

À voir également :

Edito Aix          Article : Aix-en-Provence les fruits de la passion
Edito :la Florence provençale        Article : Aix, les fruits de la passion

Album photo : Fontaines de France           Article Blois
Photo : Fontaines de France           Article : le château royal de Blois

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.