A la recherche de la Toison d’or !

Source :

A la recherche de la Toison d’or ! 

Depuis la nuit des temps les hommes sont à la recherche de leur passé. Comprendre le présent nécessite souvent une incursion dans les vestiges des siècles. A chaque découverte archéologique des bribes d’information dévoilent les modes de vie de nos ancêtres proches ou lointains.

Récemment j’ai été passionné par l’exhumation à Lavau près de Troyes, d’une tombe princière datant du Vème siècle avant notre ère. S’agit-il d’un homme ou d’une femme ? Nul ne le sait encore de façon certaine. Les bijoux en or massif, - torque (collier) et bracelets-,  les perles d’ambre et les agrafes en fer rehaussées de corail,  ne laissent rien transparaitre. Il y a 25 siècles l’égalité des sexes n’était pas un sujet dans les sociétés proto-celtes : la gente féminine pouvait assumer toutes les charges du pouvoir au même titre qu’un alter-ego masculin ! Une belle leçon à méditer…

Plus proche de nous, une découverte récente m’a interpelé. Il s’agit d’une peinture murale datant du XVIIIème, retrouvée par un heureux hasard à la suite d’une campagne de restauration de l’aile sud du pavillon des Nobles Douze à Bastia.
En grattant les nombreuses couches de badigeon de chaux qui recouvrent les murs d’une cage d’escalier, le responsable technique croit discerner une silhouette grandeur nature. Après un travail minutieux le personnage apparait plus distinctement : vêtu de l’uniforme de drap rouge et du haut bonnet en poil d’ours si caractéristiques de la tenue du soldat britannique, on peut en déduire que cette fresque est un des rares témoignages du royaume anglo-corse.
Qui se souvient  de cette période de l’histoire, quand l’île de Beauté était anglaise? Arrivés en 1794, boutés hors de l’île en 1796 par un jeune général né à Ajaccio qui sera appelé à un destin fulgurant, nos amis britanniques durent quitter la Corse sans laisser de traces… Si ce n’est ce soldat inconnu rageusement recouvert de chaux deux siècles durant et qui renait aujourd’hui grâce au travail des nos experts.

Résultat d’une fouille scientifique ou hasard du destin, la France regorge de trésors fabuleux ensevelis par le temps. Ce patrimoine est notre Toison d’Or. Sachons le découvrir et surtout le préserver !

Patrick de Carolis

Pour en savoir plus :

Article sur le Prince de Lavau.

Article sur la peinture anglaise en Corse.

Copyright ©2016 J'aime mon patrimoine
Vidéos, articles, jeux… J’aime mon patrimoine, c’est votre lieu de découverte, de partage et de détente autour du patrimoine culturel français et de ceux qui le font vivre.
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.