L'arrêt sur info : Les médecins généralistes se font de plus en plus rares

A ce jour, la France compte environ 286 000 médecins généralistes répartis sur l'ensemble du territoire, ce qui représente une proportion de 3 pour 1 000 habitants.

Derrière ce chiffre, se cache une réalité plus grave puisque la France perd chaque année des médecins et selon les prévisions, un quart des généralistes pourraient cesser leur activité d'ici l'année 2025 et ce, sans être remplacés.

Cette étude alarmante vient tout droit du conseil national de l'ordre qui met en avant les causes principales comme par exemple les départs à la retraite. De nos jours, la moyenne d'âge d'un médecin généraliste est un peu plus de 51 ans, et lorsqu'il cesse son activité, les successeurs ne sont pas toujours au rendez-vous, surtout à la campagne et dans les villes moyennes.

Entre 2007 et 2016, l'évolution effective des généralistes a nettement diminué de 8% : certaines régions sont plus concernées que d'autres, comme notamment la région parisienne. Cette zone enregistre une perte de -25% en seulement 10 ans.

C'est une situation qui aggravera la position des départements qui sont déjà touchés par les déserts médicaux, qui devient de plus en plus critique dans les régions Centre et Bourgogne.

Celles qui s'en sortent le mieux sont celles situées sur le littoral ou encore la Côte d'Azur, où le nombre de généralistes a même progressé. Des zones géographiques nettement préférées et qui marquent un net déséquilibre sur la possibilité des soins sur l'ensemble de la France.

Arlette Rimbaud Monet
Le 08/06/2016 à 23:09

  

       c est  dommage  que les médecins   généralistes  viennes  ah disparaitres

  nous en  avons  besoins

  et des  infirmier  et des infimieres  chez mieux  qui sois hospitalisez chez eux

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.