AVC : quels sont les signes avant-coureurs ?

L’AVC ou Accident Vasculaire Cérébral est une maladie courante. Bien qu’elle paraisse subite, elle a souvent des signes avant-coureurs qu’il convient de ne pas négliger si l’on veut mettre toutes les chances de son côté.


Un AVC est, dans environ 1 cas sur 4, précédé de ce que l‘on appelle un accident ischémique transitoire. On pourrait comparer cela à un petit accident vasculaire. Il se traduit par les mêmes manifestations qu’un AVC majeur mais qui durent généralement quelques minutes et de toutes les façons moins de 24 heures. On parle alors d’AVC. Dans cette situation, vous allez ressentir une paralysie faciale, des troubles de la vision, un engourdissement des membres supérieurs ou encore des difficultés d’élocution. Ce sont donc là les symptômes de l’accident lui-même comme de l’accident mineur.

Il convient dès lors que l’on a repéré un problème de ce type de faire intervenir le corps médical le plus rapidement possible. Il faut dans ce cas téléphoner immédiatement au 15 pour une prise en charge. Plus celle ci est rapide, plus on peut détecter le problème à l’avance et augmenter ses chances de le résoudre dans de bonnes conditions. Il faut savoir aussi qu’un pouls irrégulier est synonyme de fibrillation ce qui induit aussi une augmentation du risque de faire un AVC rapidement. Il convient donc de la surveiller pour se prémunir d’un accident dont il serait long et fatiguant de se remettre.

Le 26/05/2016 à 17:40

Merci pour ces informations qui peuvent sauver une vie .

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.