Maladies cardiovasculaires : adopter une bonne hygiène de vie pour diminuer les risques

Les maladies cardiovasculaires sont à l'origine de la mort de plusieurs personnes dans le monde. En France par exemple, 3 femmes sur 4 décèdent de ces pathologies pourtant sous-estimées par celles qui en sont les premières victimes. Pourtant, des actions préventives telles que l'adoption d'une excellente hygiène de vie peut en réduire considérablement les risques.


Les maladies cardiovasculaires constituent un réel problème de santé publique en Hexagone avec un taux de mortalité plus élevé chez les femmes que celui du cancer par exemple. C'est pour cette raison que des mesures idoines doivent être prises afin de les combattre de manière efficace. En effet, pour diminuer des facteurs de risques aggravants tels que le tabagisme, la sédentarité, le surpoids et bien d'autres encore il est nécessaire d'adopter une bonne hygiène de vie.

Parmi les solutions proposées pour réduire de manière significative les risques de maladies cardiovasculaires, il y a la pratique d'activités physiques comme par exemple marcher, descendre les escaliers à pieds et bien plus encore. Les personnes en surpoids doivent surveiller étroitement leur alimentation afin de perdre quelques kilogrammes. Dans cette lutte contre ces différents facteurs aggravants, certains signes doivent alerter. Il s'agit notamment de la fatigue persistante, des nausées, de l'essoufflement ou encore des douleurs au niveau de la cage thoracique. A ce sujet, les femmes devraient être plus vigilantes dans la mesure où elles s'aperçoivent difficilement des symptômes grâce à leur grande résistance à la douleur par rapport aux hommes.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.