Mort subite du nourrisson : quelles sont les précautions de sécurité ?

La mort subite du nourrisson est un drame que rencontrent malheureusement certains parents. Est-il possible d’anticiper le problème ? Quelles précautions peut-on adopter pour veiller sur le sommeil de l’enfant et le protéger contre ce syndrome ?

Les causes de la MSN

D’après le Docteur Gérard Kirzek, on ne connait pas de causes définies à la mort subite du nourrisson dans 9 cas sur 10. Toutefois, un problème respiratoire est l’une des raisons admises communément à la mort brutale et inattendue du bébé. Cela est généralement dû à une mauvaise position dans laquelle on place l’enfant durant le sommeil. En effet, certains parents ont l’habitude de mettre le bébé sur le ventre, pour éviter qu’il ait un crâne plat. Dans cette position, les voies aériennes de l’enfant risquent de se bloquer, entrainant fatalement un arrêt respiratoire.

Le geste qui sauve

Toujours d’après de ce professionnel de la santé, certains gestes simples comme mettre l’enfant sur le dos permet d’éviter le drame. On a constaté une baisse de MSN de 75 %, grâce à cette précaution simple. Il est également conseillé aux jeunes parents de veiller à maintenir la température ambiante entre 18 et 20 ° dans la chambre du bébé. Tout élément qui risque d’étouffer l’enfant comme les oreillers et les draps doivent être bannis du berceau. A l’initiative de la maternité de Rouen, 6000 bodys marqués « Je dors sur le dos, je jouerais sur le ventre » ont été distribués aux jeunes parents pour les sensibiliser à avoir le geste sûr.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.