Don de moelle osseuse : Rencontre avec la famille Thelot

Nicolas et Marine Thelot, frère et soeur habitant dans les Pays de la Loire, sont plus soudés que jamais : après une greffe de moelle osseuse qui a sauvé la vie de Marine, ils partagent désormais le même sang. La région des Pays de la Loire enregistre par ailleurs le plus grand nombre de dons.

En 2011, Marine est atteinte de leucémie, un cancer du sang, et c'est une greffe de moelle osseuse de son frère Nicolas qui la sauvera. Très proches depuis toujours, ils sont désormais encore plus soudés qu'avant. Nicolas avoue ne pas avoir vécu cela comme un sacrifice, et retire beaucoup de joie et de fierté d'avoir pu sauver la vie de sa petite soeur. Malheureusement il est difficile de trouver un donneur compatible, et dans beaucoup de cas il existe une chance sur quatre d'avoir un donneur compatible dans sa famille. Les probabilités se réduisent à une chance sur un million lorsque l'on considère les donneurs dans le monde.

Le docteur Anne Cesbron-Gautier, responsable d'un centre de donneurs de moelle osseuse, explique pourquoi il est si important de s'inscrire en tant que donneur. Contrairement à l'idée généralement répandue qui voudrait que l'on prélève dans la colonne vertébrale, le prélèvement de moelle est effectué dans les os plats des hanches du donneur, sans risques de paralysie. Encore suivie par un médecin, Marine Thelot reprend peu à peu une vie normale.

Chaque année en France, près de 9 000 personnes sont atteintes de leucémie, et 70 patients sont en attente d'une greffe dans les Pays de la Loire.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.