Le cancer du côlon, deuxième cancer le plus meurtrier en France

Le cancer du côlon est le deuxième cancer le plus meurtrier en France, causant 18 000 décès chaque année. Pourtant, un dépistage précoce permet une guérison rapide dans 9 cas sur 10.

Après un dépistage et un traitement précoce, le cancer du côlon se soigne rapidement, avec très peu (voir pas) de dégradations de l'état de santé. Marie-Jeannine aura vécu avec un cancer du colon durant deux mois. Dépistée précocement, sa maladie a pu être prise en charge rapidement, elle a été rapidement opérée, et ne ressent pas de gêne particulière.

Le dépistage du cancer du côlon reste cependant un sujet tabou. La majorité des personnes interrogées avouent ne pas avoir effectué ce dépistage, car ils ne se sentent pas concernés, et ne souffrent pas à ce niveau. Ils ignorent que le cancer du côlon, dans son premier stade, ne provoque pas de douleurs ou de symptômes particulier. Lorsque les douleurs sont ressenties, c'est que le cancer à déjà évolué en stade plus avancé, et que sa guérison devient plus délicate.

Proposé gratuitement tous les deux ans pour les personnes âgées entre 50 et 74 ans, le dépistage souffre malgré tout d'un manque de communication, et d'un sujet tabou. Les personnes ont souvent du mal à parler de leurs symptômes lorsqu'il s'agit du système digestif. Cette gêne provoque parfois de la désinformation, responsable d'un traitement trop tardif qui ne pourra pas guérir la maladie, ou moins bien que si elle avait été traitée à son stade initial.

Le cancer du côlon provoque le décès de 18 000 personnes chaque année, soit cinq fois plus que les accidents de la route.

Marie Simon
Le 23/03/2016 à 18:15

Merci pr tt ; je reponds grace à vtre aide; Mais ou trouver le test apres 75 ans????

Josiane Pillon
Le 10/03/2016 à 19:54

le depistage du cancer du colon c'est bien mais que fait on apres 74 ans

 

Guy Séville - 1
Le 10/03/2016 à 16:07

Bonjour ,

Et après 74 ans que fait-on ?

Quant à la détection elle peut mieux se faire avec de l'information voir de la pub ,mais rien ne se fait à ce sujet......à ma connaissance .

Cdlt .

Daniel Mouveaux
Le 10/03/2016 à 15:39

Je dis bravo au  test du cancer colo-rectal.Sans ce dernier, je serai sans doute ....ailleurs. Je puis ainsi, depuis juillet 2009, profiter de ma retraite et surtout de mes petits enfants, le tout, avec qui plus est, mon épouse. Bravo aux scientifiques et aux tests de dépistage quelqu'il soit!!!

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.