Le sans gluten est-il vraiment bon pour la santé ?

Le magazine 60 Millions de Consommateurs a mené une enquête sur les prétendus bienfaits du régime sans gluten, et sa conclusion est qu'il ne faut pas confondre régime sans gluten et régime "gluten light" qui permet d'éviter les carences alimentaires.

S'il y a pas moins de 5 millions de français qui adhèrent aujourd'hui au régime sans gluten, il ne faut pas confondre les malades coeliaques qui sont intolérants au gluten (1% de la population en France) et les consommateurs qui digèrent le gluten sans problèmes mais préfèrent diminuer leur consommation. 60 Millions de Consommateurs rappelle que l'absence de gluten entraine souvent la présence d'autres substances qui, elles, ne sont pas forcément bonnes pour la santé (citons notamment les additifs qui, comme le gluten, servent à donner de la texture et de la consistance aux produits).

De plus, l'absence de gluten peut signifier moins de protéines dans le produit, et une carence en protéines peut s'avérer dangereuse. C'est pourquoi le régime "gluten light" est plus approprié notamment pour les femmes enceintes et les enfants.
Bien que l'objectif principal soit de gagner en énergie et en vitalité, le régime "gluten light" permet également, à long terme, de perdre du poids. Le célèbre joueur de tennis Novak Djokovic recommande par ailleurs le régime "gluten light" pour soulager la digestion et gagner en légèreté. L'important, comme toujours, est de ne pas verser dans les extrêmes en se privant ou en ne consommant que des produits sans gluten. La meilleure solution reste donc le régime "gluten light" qui préconise de réduire le gluten dans le pain et les pâtes notamment.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.