Gastro-entérite : le seuil épidémique franchi dans toute la France

Les symptômes sont bien connus : maux de ventre, vomissement, diarrhées et fièvre, la maladie touche actuellement toutes les couches de population.

La gastro-entérite qui sévit dans toute la France vient de dépasser le seuil épidémique de 207 cas pour 1000 habitants. Pour la plupart des patients, cette maladie bénigne quoique embarrassante, ne nécessite que quelques jours d'arrêt de travail et un régime alimentaire à base de riz, carottes, pâtes et bananes pour endiguer les diarrhées. Il est conseillé également de boire beaucoup d'eau (au moins 2 litres par jour), pour éviter la déshydratation. Les patients les plus vulnérables sont les personnes âgées et les enfants.

Pour ces populations à risques, la plus grande hygiène s'impose avec des lavages de mains très fréquents à l'eau chaude et au savon. Il faut veiller aussi particulièrement à une bonne hydratation tout au long de la journée. Le docteur Charles Lesage ne s'étonne guère du nombre de malades car le diagnostic revient chaque année, dès les premiers froids. La maladie a en effet été retardée par le temps plutôt clément mais à l'heure actuelle, une gastro-entérite est diagnostiquée pour le quart des personnes consultant un médecin. La maladie fait des ravages car elle se propage rapidement par le biais des écoles et des lieux publics. Cent-cinquante et un mille nouveaux cas de gastro-entérite ont été détectés la semaine dernière, en France métropolitaine, et ce n'est sans doute pas terminé..

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.