Téléthon 2015 : Vivre et travailler malgré son handicap

Le handicap est maintenant ancré dans le paysage quotidien des entreprises qui sont tenues d'embaucher depuis 2005, 6% de salariés en situation de handicap. L'idée a fait beaucoup de chemin depuis la mise en vigueur de cette loi : 10 ans plus tard, il est intéressant de faire un point sur les faits.


 Un recrutement ordinaire

Jean Jacques Morvan, chargé de la mission handicap au sein du CMB Arkéa nous explique qu'un salarié en situation de handicap est un salarié comme les autres. Nous sommes tous différents, nous recrutons sur des compétences comme tout salarié, et ce, avec les mêmes exigences".

Si certaines situations demandent un aménagement du poste du travail ainsi que son accès, il faut savoir que dans 80% des cas, ces changements ne sont pas nécessaires pour les entreprises. En effet, si certaines personnes ont besoin d'une rampe, de matériel informatique ou bureautique adapté, d'autres n'entrent pas dans ce cas de figure. Tout dépend du niveau de handicap du salarié et de sa mobilité.

Un financement pour améliorer la qualité de vie des personnes handicapées

Les contributions des sociétés sont souvent reversées à des organismes dédiés pour financer des formations, des actions de recrutement, de maintient dans l'emploi, ainsi que des aides pour l'aménagement des domiciles, des véhicules ou des dispositifs médicaux.

Ces mesures sont propices aux personnes en situation de handicap d'entrer dans le marché de l'emploi ainsi que d'améliorer leur qualité de vie personnelle au quotidien.
 

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.