Nouveau traitement du cancer par immunothérapie

Le traitement du cancer par immunothérapie est sur toutes les lèvres des chercheurs réunis au congrès de l’ASCO à Chicago. Au lieu de traiter directement la maladie, l’immunothérapie aide le système immunitaire du patient à la combattre. Cette méthode prometteuse, encore en phase de tests, pourrait sauver la vie de malades gravement atteints.


Qu’est-ce que l’immunothérapie ?

Lorsqu’un patient a un cancer, les cellules responsables de la défense immunitaire, les lymphocytes, se retrouvent paralysées. L’immunothérapie permet de lutter contre cette paralysie en ciblant les entités qui bloquent leur action. Les anticorps, responsables du déverrouillage des lymphocytes, permettent au système immunitaire de se remettre au travail. À terme, la progression de la tumeur peut être enrayée. Cette dernière peut même progressivement disparaître.

Une méthode en phase de test

Pour l’instant, les essais cliniques ne sont limités qu’aux cancers de la peau et aux muqueuses. Il pourrait par la suite être utilisé de manière préventive pour éviter l’apparition des métastases. L’immunothérapie pourrait aussi être efficace pour prévenir les récidives, dans le cas où un patient précédemment traité rechuterait. En cas de résultats positifs, cette méthode pourrait servir à traiter les cancers de la vessie, des poumons, des ovaires et des reins.

Une nouvelle arme thérapeutique

À l’heure actuelle, trois différents traitements ont été développés. Des patients atteints du cancer en ont même bénéficié. Même si leur maladie en était à des stades différents, les essais cliniques ont été plutôt concluants. L’immunothérapie permettrait de traiter des formes très agressives du cancer contre lesquelles les médecins n’avaient jusqu’à présent aucune réponse.

Le 23/09/2015 à 10:52

"vivement la "révolution thérapeutique"'

  soulagement de ces personnes ateintes'

  "  un grand bien pour l'humanité"

    la recherche évolue' très positif'.....

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.