Cette année c’est vous qui recevez vos proches pour Noël, ce qui signifie encore un casse-tête chinois de plus à régler concernant le choix du menu.
Certains surveillent leur cholestérol, d’autres leur diabète, sans compter ceux qui font attention à leur ligne. Doit-on en être réduit à cuisiner pour chacun individuellement selon leurs exigences ?

Nos conseils pour un menu de Noël sain sans se priver

Cette année c’est vous qui recevez vos proches pour Noël, ce qui signifie encore un casse-tête chinois de plus à régler concernant le choix du menu. Certains surveillent leur cholestérol, d’autres leur diabète, sans compter ceux qui font attention à leur ligne. Doit-on en être réduit à cuisiner pour chacun individuellement selon leurs exigences ?

Fort heureusement, certains mets de fêtes peuvent être cuisinés de façon light sans pour autant perdre leur « chic ».

Petit tour des aliments à privilégier et astuces pour des recettes plus saines.

Difficile de proposer à ses invités des menus qui sortent des sentiers battus, alors pourquoi ne pas revisiter les plats de fêtes traditionnels tout en les allégeant.

 

1. Halte aux idées reçues

Les aliments de fête ne sont pas tous mauvais pour la santé, bien au contraire certains regorgent de bénéfices.

C’est le cas des huîtres qui renforcent le système immunitaire. Elles ont des propriétés anti-oxydantes, sont riches en iodes et oligo-éléments. Leur principal avantage est qu’elles sont pauvres en cholestérol, ce qui en fait une entrée idéale principalement dans le cas où vos proches surveillent leur apport en matière grasse.

Astuce : Évitez le citron, il élimine les vitamines E et n’hésitez pas à boire le « jus » de ces dernières qui regorge de sels minéraux.

Le traditionnel plateau de fruits de mer reste un des musts à proposer au menu. Ils ne contiennent pas de lipides, peu de matières grasses et sont riches en oligo-élément. Ils sont festifs, ils sont bons pour la santé et on peut en abuser tout en se régalant !

Quand on parle d’entrée pour le repas de Noël impossible de passer outre le foie gras. C’est le mets par excellence de Noël. Très calorique, cet aliment n’en est pas moins mauvais pour la santé. Il est riche en vitamine B, fer et protéine et fait baisser le mauvais cholestérol. Vous pouvez donc proposer ce mets en entrée en respectant toutefois quelques règles. Proposez plutôt de fines tranches associées à des fruits comme des fèves ou de la mangue. En effet, les fibres permettent de réduire l’assimilation des graisses.

Autre alternative : le saumon fumé, riche en Oméga 3, est peu calorique. Il est recommandé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Vous pouvez donc le servir en entrée tout en gardant bonne conscience.

 

2. Côté plat de résistance

La dinde représente le plat typique de Noël et bonne nouvelle : cette dernière est excellente pour la santé du fait de sa faible teneur en matière grasse et en acides gras saturés. Elle a l’avantage de faire baisser le mauvais cholestérol et contient peu de calories. Elle contentera tout le monde, que ce soit les puristes du Noël traditionnel, comme vos proches contraints par un régime spécial. Le tout est de ne pas la farcir car c’est justement ça qui en fait un plat lourd et indigeste.

En accompagnement, restez dans le traditionnel avec les marrons. En purée, entier, cuit à la vapeur, cet ingrédient est très nutritif, antianémique et reminéralisant.

 

3. Et côté sucré ?

A l’heure du dessert, les invités auront souvent déjà trop mangé et préféreront un dessert léger. Oubliez la bûche de Noël au beurre riche en calories et en mauvaises graisses. Si vous souhaitez rester traditionnel, vous pouvez opter pour une bûche glacée moins lourde que sa cousine et souvent moins grasse.

Toutefois, l’ingrédient santé sur lequel vous pouvez tout miser reste le chocolat. C’est l’ingrédient parfait pour un repas réussi. Non seulement, il plait à tout le monde mais il possède de nombreuses vertus. Antioxydant, sa consommation aide à lutter contre le vieillissement de l’organisme. Il est plein de magnésium et de potassium et donc agit comme un euphorisant ! Parfait pour finir le repas sur une bonne note. Toutefois, ces propriétés sont essentiellement contenues dans le chocolat noir. Pourquoi ne pas proposer une fondue au chocolat noir dans laquelle vos invités pourront tremper des fruits. Un dessert gourmand qui reste sain !

 

4 Derniers conseils

Évitez le plateau de fromage qui est souvent de trop et préférez une boule de sorbet avec un peu de calva qui favorise la digestion.

Pour le pain, proposez -en à base de graines ou de seigle. Enfin il est important de bien boire pendant le repas, vous pouvez proposer un thé vert à la place du café en fin de repas.

 

Régalez-vous et bonnes fêtes de fin d’année à tous !

 

 

Par Benjamin PREDEAU
Copyright @2013 Senior-Connectés

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.