Le 07/03/2017 : Ruée vers les crédits immobiliers. On se croirait à la grande époque des soldes. Les Français, selon un rapport de la Banque de France repris par les Échos, se sont rués sur les crédits immobiliers avant une éventuelle hausse des taux. 37.4 milliards d'euros en janvier. Du jamais vu. Les Français empruntent ou renégocient leurs prêts de peur que les soldes se terminent. La capacité d'épargne et d'emprunt des ménages français est fascinante. Dépêchez-vous, avant que les taux ne remontent, de réaliser un investissement immobilier à crédit, simple, sans apport et clé en main, avec notre pack SCPI à crédit.  Je reçois une information sur les Packs MF

Morning du 9 août, Le best of du morning zapping, le tour de l'éco du 09/08/2017

Le 07/03/2017 : Ruée vers les crédits immobiliers. On se croirait à la grande époque des soldes. Les Français, selon un rapport de la Banque de France repris par les Échos, se sont rués sur les crédits immobiliers avant une éventuelle hausse des taux. 37.4 milliards d'euros en janvier. Du jamais vu. Les Français empruntent ou renégocient leurs prêts de peur que les soldes se terminent. La capacité d'épargne et d'emprunt des ménages français est fascinante. Dépêchez-vous, avant que les taux ne remontent, de réaliser un investissement immobilier à crédit, simple, sans apport et clé en main, avec notre pack SCPI à crédit. Je reçois une information sur les Packs MF


Source :




LE TOUR DE L'ÉCO :

ESCALADE VERBALE
La Corée du Nord a averti ce matin qu'elle pourrait tirer des missiles visant les installations militaires américaines sur l'île de Guam dans le Pacifique. Et ce quelques heures après que le président américain Donald Trump ait promis au régime nord-coréen «le feu et la colère». La veille, Pyongyang avait promis de faire payer « un millier de fois » aux États-Unis « le prix de leurs crimes ». Ceci après l'adoption récente par l'ONU de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord



LA CHINE INQUIÈTE
Focalisés sur la reprise en Europe et la vigueur de l'économie américaine, les marchés en oublieraient presque la Chine. Elle se rappelle à leur bon souvenir avec des indicateurs plutôt inquiétants. Les importations et exportations connaissent un ralentissement inattendu. Une hausse de 11% des importations sur un an, mais contre 18% attendu et une hausse des exportations de 7,2% contre 11% attendu. Et l'inflation s'est élevée à 1.4% en rythme annuel en juillet contre 1.5% le mois précédent. Pour couronner le tout, et c'est encore plus grave bien-sûr, la Chine a subi hier un important séisme dans une zone touristique qui pourrait avoir fait plusieurs dizaines de morts.



L'EURO À CONTRE-EMPLOI AMÉRICAIN
Après être repassée un moment au-dessus de 1,18 contre le dollar hier, la monnaie unique est repartie à la baisse se rapprochant de son point bas touché vendredi à 1,1730 dollar après le bon rapport sur l'emploi...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com

Copyright ©2017 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.