Cette campagne n'a ressemblé à aucune autre. Et on a hâte qu'elle se termine, même si on tremblera jusqu'à dimanche soir. La succession de scandales et d'évènements dramatiques, comme celui d'hier soir sur les Champs Elysées, a créé un climat glauque et anxiogène. Vivement dimanche soir ? Sauf si...

Morning du 21 avril, Fin de campagne, enfin ?

Cette campagne n'a ressemblé à aucune autre. Et on a hâte qu'elle se termine, même si on tremblera jusqu'à dimanche soir. La succession de scandales et d'évènements dramatiques, comme celui d'hier soir sur les Champs Elysées, a créé un climat glauque et anxiogène. Vivement dimanche soir ? Sauf si...


Source :

LE CAC S'EST ENVOLÉ HIER
Les investisseurs ont choisi de parier hier sur une issue positive dimanche soir. Le CAC s'est envolé brusquement comme si les marchés connaissaient déjà les résultats de dimanche soir et qu'ils se positionnaient sur une victoire de Macron ou de Fillon. Un mouvement assez étonnant. Soit les marchés savent déjà que ce que nous ne savons pas, soit ils se plantent comme ils se sont plantés pour le Brexit et pour Trump. J'espère sincèrement qu'ils ne se trompent pas et que nous n'aurons pas de scénario catastrophe.

ATTENTAT AUX CHAMPS ÉLYSÉES
No comment. Seulement une pensée pour la famille des policiers tués et blessés et pour la police et l'armée sous pression depuis l'état d'urgence.

LA MODE DE LA GRANDE ROTATION
Malgré l’incertitude politique, l’Europe continue à attirer les investisseurs.
Sur les marchés, tout n’est que question de mode. Après l’élection de Trump, on a eu la collection « Reflation trade », acheter tout ce qui pouvait bénéficier de la sortie des craintes de déflation grâce notamment aux mesures de relance Trump. Et depuis quelques semaines la collection qui fait un malheur, c’est la collection « Rotation ». Celle qui consiste à sortir des actions américaines pour investir sur des actions européennes. Et on parle d’un mouvement assez massif, puisque les montants en jeu, et notamment les sorties des investisseurs des fonds d’actions américaines, sont assez colossaux.

LES ACTIONS AMÉRICAINES SURÉVALUÉES?
Qu’est ce qui motive cette rotation ?
Selon une enquête Bank Of America/ Merrill Lynch, 83% des gérants, et c’est un record, pensent que les actions américaines sont surévaluées. On n’avait pas vu ça depuis 2008. Surévaluées par rapport aux anticipations de bénéfices, surévaluées par rapport aux anticipations de hausse de taux et surévaluées par rapport à une réforme des...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2017 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.