Theresa May pensait sûrement qu'il n'y avait pas suffisamment d'incertitude politique en Europe avec "seulement" des élections en France, puis en Italie.Elle avait pourtant affirmé il y a encore quelques jours qu’il n’y aurait pas d’élections anticipées et elle a brusquement changé d’avis.Le calcul est simple:avoir un Parlement docile pour négocier le Brexit dans les meilleures conditions.

Morning du 19 avril, WHAT A SURPRISE !

Theresa May pensait sûrement qu'il n'y avait pas suffisamment d'incertitude politique en Europe avec "seulement" des élections en France, puis en Italie.Elle avait pourtant affirmé il y a encore quelques jours qu’il n’y aurait pas d’élections anticipées et elle a brusquement changé d’avis.Le calcul est simple:avoir un Parlement docile pour négocier le Brexit dans les meilleures conditions.


Source :

LA LIVRE STERLING EN HAUSSE, LA BOURSE EN BAISSE
Avec une campagne courte, jusqu’au 8 Juin, elle doit,en théorie, empêcher les travaillistes de combler le retard massif qu’ils ont dans les sondages. Espérons pour elle qu'elle n'a pas été conseillée par Villepin, notre grand spécialiste des élections anticipées. Mais le plus étonnant dans tout cela c’est la réaction des marchés britanniques. Avec une envolée de la livre sterling de près de 3% et un retour à son plus haut depuis 5 ans et une chute de 2.5% de l’indice boursier de Londres, le Footsie.

DIVERGENCE
L’explication de cette divergence ?
La plus courante mais elle n’est pas convaincante c’est que les traders de change parient sur le fait que May pourra se débarrasser des eurosceptiques les plus agités de son camp et négocier un soft brexit incluant une longue période de transition, une période de transition qu’elle pourra se permettre de gérer puisque les prochaines élections, en théorie, n’auront pas lieu avant Juin 2022. Mais dans ce cas, on aurait quand même pu imaginer que la Bourse de Londres applaudirait mais, apparemment, les investisseurs considèrent que la hausse de la livre sterling est un handicap pour la Bourse de Londres et que c’est grâce à la chute de la livre sterling que l’indice boursier avait atteint ses records historiques.

DES MARCHES DES PLUS EN PLUS ETONNANTS
Je suis surtout très surpris par les marchés depuis quelques mois et surtout par leur capacité à absorber toutes les surprises, même les plus mauvaises, et toutes les incertitudes. On m’avait toujours enseigné que les marchés détestaient l’incertitude mais on a l’impression, depuis le referendum du Brexit d’ailleurs, que les investisseurs considérent que la multiplication des black swans, ces signes...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2017 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.