Le secrétaire du Trésor américain a donné des indications importantes sur les prochaines mesures de Trump.

Morning du 18 avril, LA POLITIQUE ECONOMIQUE DE TRUMP

Le secrétaire du Trésor américain a donné des indications importantes sur les prochaines mesures de Trump.


Source :

C’est peut être la première fois depuis l’élection de Trump qu’on a, enfin, un peu de visibilité sur sa politique économique. Steve Mnuchin, l’ex Goldman devenu Secrétaire du Trésor, a été assez clair dans une interview.
LA BAISSE DES IMPOTS OUI, MAIS PAS TOUT DE SUITE
Il s’est d’abord prononcé sur ce que tout le monde attend et qui est devenu le fantasme des investisseurs et des marchés : la fameuse réforme fiscale. La baisse massive des impôts que Trump avait promis dans sa campagne et que les actions Américaines ont déjà largement anticipée.
Et les nouvelles sont mitigées.
Il y aura baisse des impôts nous dit le secrétaire du Trésor. D’une ampleur qui n’a pas encore été déterminée mais qui sera forcément sous contrainte du déficit public et du niveau de la dette. Mais elle ne sera pas immédiate. Trump ne pourra pas tenir sa promesse d’une réforme fiscale avant l’été. En cause, l’échec de la loi sur la Santé. Le gouvernement ne veut pas se prendre à nouveau un râteau au Congrès. Il va donc prendre son temps pour concocter un projet qui pourra fédérer. Avec l’espoir quand même de passer la réforme avant la fin d’année.

PAS DE GUERRE DES CHANGES
Autre indication précieuse : la politique des changes et le niveau du dollar.
Et il a été moins agressif que Trump sur le niveau du dollar
Il n’y aura pas, selon le secrétaire du Trésor, de guerre de changes. Il a tempéré les propos de Trump en précisant que le président Américain avait juste constaté que le dollar était fort mais que cela ne signifiait pas qu’ils allaient agir. Subtile mise au point. Même mise au point sur les border tax, les taxes sur les importations. Là encore, rien n’est décidé et aucune mesure brutale ne sera prise.

BAD COP, GOOD COP
Ces déclarations ont rassuré les marchés. Mais on va continuer à avoir droit, dans tous les domaines, à cette stratégie bad cop good cop, mauvais flic bon flic avec un Trump qui va systématiquement annoncer le pire et un des ministres qui va chaque fois tempérer ses propos. Il va falloir s’y...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2017 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.