Pour certains retraités, l'année 2017 commence bien.  Malgré un gel des retraites depuis 2013, près de 500.000 ménages vont bénéficier d'une hausse de leurs pensions versées à compter du 9 janvier. Les seuils d'exonération de la CSG ont été relevés. Autrement dit, certains retraités verront leur taux de CSG diminuer ou au mieux en être totalement exonérés

Retraite, malgré le gel, certaines pensions vont augmenter

Pour certains retraités, l'année 2017 commence bien. Malgré un gel des retraites depuis 2013, près de 500.000 ménages vont bénéficier d'une hausse de leurs pensions versées à compter du 9 janvier. Les seuils d'exonération de la CSG ont été relevés. Autrement dit, certains retraités verront leur taux de CSG diminuer ou au mieux en être totalement exonérés

Source :

Revalorisation

Les premières pensions concernées par cette exonération ou cette baisse de CSG sont versées aujourd’hui aux retraités. En effet, le Gouvernement s’est engagé à mettre en application immédiatement cette mesure, dès les pensions versées en janvier 2017. Ce versement intervient aujourd’hui pour les pensions du régime général. "Pour les autres régimes la mesure entrera en vigueur en fonction de leurs dates de versement des pensions et de mise à jour des taux de CSG applicables" indique le Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Il évalue le coût de la mesure à environ 300 millions d’euros.

Compensation

En raison de plusieurs mesures, certains retraités avaient perdu le bénéfice de l’exonération ou du taux réduit (3,8 % au lieu de 6,6 % pour le taux normal) de CSG. Le gouvernement a souhaité compenser ces effets défavorables pour les retraités aux revenus modestes. Ainsi, en 2014, le plafond de revenus pour bénéficier de l’exonération a été relevé de 4 %. En 2015, le Gouvernement a également relevé le plafond de revenus pour bénéficier du taux réduit et a décidé de prendre en compte le revenu fiscal de référence, et non plus le montant d’impôt payé, pour déterminer le passage du taux réduit au taux normal : le montant de la CSG a ainsi été réduit pour 700 000 retraités supplémentaires.

Pour aller plus loin, la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2017 revalorise de 3 % les seuils de revenu fiscal de référence pour être éligible à l’exonération ou au taux réduit de CSG. Ainsi, concrètement, pour une personne seule, dès 2017 :

- les retraités percevant une pension mensuelle inférieure à 1 013 euros bénéficient d’une exonération de CSG ;

- les retraités percevant une pension mensuelle comprise entre 1 013 euros et 1 286 euros bénéficient du taux réduit de CSG de 3,8 % ;

- les retraités percevant une pension mensuelle égale ou supérieure à 1 287 €euros sont assujettis au taux normal de CSG de 6,6 %.

Concrètement, une personne seule percevant en 2016 une pension nette mensuelle de 948 euros verra son pouvoir d’achat augmenter de 511 euros soit de 43 euros par mois, grâce à une exonération de CSG.


Sauvez votre retraite


Des solutions existent pour éviter de subir une perte brutale de vos revenus au moment de votre départ à la retraite. Il est temps, si vous ne l'avez pas encore fait, de vous organiser. Pour préparer l'avenir, il existe des contrats d'assurance-vie spécial retraite. MonFinancier y a pensé pour vous avec le contrat MonFinancier Retraite Vie.

>> Je demande une information détaillée sur l'assurance vie by MonFinancier




Communication non contractuelle à but publicitaire
Copyright ©2017 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.