Beaucoup d’agitation sur le marchés des changes en Asie: on avait tendance un peu à oublier la Chine. Elle s’est rappelée à notre souvenir cette semaine. Et de façon spectaculaire. Comme vous le savez, le yuan n’en finit pas de baisser. C’était une des grosses tendances de 2016.Dans les prévisions 2017,acheter le dollar pour vendre le yuan était présenté comme un des deals les plus consensuels.

Morning du 6 Janvier, THE ART OF DEAL

Beaucoup d’agitation sur le marchés des changes en Asie: on avait tendance un peu à oublier la Chine. Elle s’est rappelée à notre souvenir cette semaine. Et de façon spectaculaire. Comme vous le savez, le yuan n’en finit pas de baisser. C’était une des grosses tendances de 2016.Dans les prévisions 2017,acheter le dollar pour vendre le yuan était présenté comme un des deals les plus consensuels.

Source :

FIN DE PARTIE POUR LE YUAN ?
Seulement voilà, la Chine a tenté mardi de siffler la fin de partie. Elle a imposé des taux punitifs sur la vente à découvert de yuan et l’effet a été immédiat. Le yuan a rebondi brutalement. La plus forte hausse historique en deux jours.
Ce qu’on ne comprend pas bien, c’est pourquoi la Chine lutte contre la baisse de sa monnaie alors qu’on avait le sentiment au contraire qu’elle cherchait à la dévaluer
Mais en fait, c'est très simple. La Chine a toujours pratiqué la dévaluation compétitive sauvage. Surtout depuis que sa croissance a fortement ralenti. C’est le seul moyen qu’elle a pour relancer ses exportations. Mais la baisse de la monnaie a un effet pervers : la perte de confiance.

PERTE DE CONFIANCE ET PEUR DE TRUMP
Des investisseurs internationaux ont fui la Chine de peur de perdre des fortunes sur le change. D’autre part, et ça c’est vraiment nouveau, la Chine est face aujourd’hui aux Etats Unis de Donald Trump. Un président qui a décidé d’appliquer à la lettre les principes de son livre phare : The art of deal. Un président qui a donc décidé d’employer les mêmes méthodes que les Chinois. Les accusations publiques. Les menaces de droits de douane. Aboyer très fort pour obtenir des deals équilibrés.

TRUMP VERSUS CHINA
Et la politique des changes de la Chine est dans le viseur de Trump.
C’est même une de ses priorités. Il veut que le Congrès Américain déclare officiellement que la Chine manipule sa monnaie. Ce qui entraîne la possibilité de déclencher toute une série de sanctions et de mesures de rétorsion. Et je pense que la Chine commence à avoir peur de ce type qui ne se couche plus comme les administrations classiques Américaines et Européennes et qui pratique, comme eux, la mauvaise...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2017 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.