Ce n'est pas sympa ce que je fais. Un gros titre d'accroche bien vendeur. Vous vous ruez sur le texte en pensant que je vais vous donner des idées géniales alors que ça fait 20 ans que vous placez votre argent exactement de la même manière et que je n'ai aucune idée originale. Et même si j'en avais une, vous n'allez jamais lâcher ce que vous avez. Je vais me rattraper: j'ai un scoop pour vous.

Morning du 3 Janvier, OU PLACER VOTRE ARGENT EN 2017?

Ce n'est pas sympa ce que je fais. Un gros titre d'accroche bien vendeur. Vous vous ruez sur le texte en pensant que je vais vous donner des idées géniales alors que ça fait 20 ans que vous placez votre argent exactement de la même manière et que je n'ai aucune idée originale. Et même si j'en avais une, vous n'allez jamais lâcher ce que vous avez. Je vais me rattraper: j'ai un scoop pour vous.

Source :

L'AUTRE GRAND RITUEL DE JANVIER
Autre grand rituel de début d’année avec les prévisions, la question incontournable : où placer son argent en 2017 ?
Et c’est une vraie question. Passons sur le fait que votre argent est déjà placé et que vous n’allez pas vous réveiller le 1 janvier en liquidant tous vos placements de 2016 pour repartir d’une feuille blanche et que rares sont ceux qui reçoivent du père Noel un montant d’argent sorti de nulle part en fin d’année qu’il faut placer le 1er Janvier. Cette année, comme chaque début d’année depuis 10 ans ou presque, il y a un consensus sur un point : les taux des fonds euros des contrats d’assurance vie vont baisser et donc les Français vont se détourner de l’assurance vie. Depuis le temps que les Français auraient du se détourner de l’assurance vie, il ne devrait plus y avoir un seul euro collecté. Or l’assurance vie reste et restera de loin le placement financier des Français.

LE SCOOP
On a quand même assisté en fin d’année 2016 à un ralentissement de la collecte. Mais ce n’est pas un problème d’assurance vie. C’est un problème d’épargne globale. Et ça c’est vraiment passionnant. Je pense que nous avons passé un cap. Un véritable tournant. L’épargne des Français a atteint des sommets absolus, avec une progression permanente, quel que soit le contexte général, crise ou pas. Les Français ont amassé une épargne de précaution spectaculaire mais nous sommes au point d’inflexion. Les Français vont moins épargner. Pour trois raisons. Tout d’abord le vieillissement de la population. Le nombre de retraités augmente et les retraités n’épargnent plus ; au contraire ils doivent taper dans leur épargne pour préserver leur pouvoir d’achat. La deuxième raison, c’est la reflation. Le...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2017 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

sapphire
Le 03/01/2017 à 16:58

Bonne et heureuse année à tous et surtout bonne santé. cordialement , Sapphire.  

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.