Vous voulez réduire votre facture fiscale ? Difficile malheureusement de s'y retrouver dans la jungle de produits disponibles permettant de diminuer votre impôt. Première étape : Comprendre la différence entre une réduction d'impôts et une déduction d'impôts, pour choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

Impôts, Comment choisir entre réduction et déduction d'impôts ?

Vous voulez réduire votre facture fiscale ? Difficile malheureusement de s'y retrouver dans la jungle de produits disponibles permettant de diminuer votre impôt. Première étape : Comprendre la différence entre une réduction d'impôts et une déduction d'impôts, pour choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

Source :

Déduction d'impôts



La déduction intervient avant le calcul de l'impôt. Elle correspond à un droit de diminuer le revenu global que vous déclarez.

Par exemple, la déduction pour frais professionnels de 10 % : si vous avez un revenu de 40.000 euros, vous pouvez déduire 10 % (voire plus si vous êtes en frais réels et que vous pouvez justifier de frais plus élevés), soit 4.000 euros de votre revenu. Vous ne déclarez donc que 36.000 euros.

Le gain fiscal dépend donc de votre tranche marginale d'impôts sur le revenu (TMI). Plus elle sera élevée, plus la déduction présente un intérêt pour le contribuable. En déduisant 4000 euros de son revenu imposable, un contribuable soumis à la tranche marginale de 14% bénéficiera ainsi d'une réduction de 560 euros alors qu'une personne soumise à la tranche marginale à 41% aura elle une réduction de 1.800 euros. Une réduction trois fois plus élevée...

Plus sa TMI est élevée, plus un contribuable devra privilégier une déduction d'impôts.

Autre exemple de déduction : Celle pour les versements réalisés dans un Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP).

Les primes versées au cours d'une année sont déductibles du revenu imposable au titre de cette même année dans la double limite de 10 % des revenus professionnels de l'année précédente (retenus dans la limite de 8 fois le Plafond Annuel de Sécurité Sociale) ou 10 % du Plafond Annuel de Sécurité Sociale. En contrepartie, l'épargnant ne pourra profiter de son effort d'épargne qu'une fois la retraite de base liquidée ou à l’âge de 62 ans.

>> Je demande un complément d'information sur le PERP

Réduction d'impôts



La réduction intervient après le calcul de l'impôt. Vous déclarez 36.000 euros de revenus et avez par exemple 3.000 euros d'impôts à payer. Si vous faites un don de 500 euros dans un organisme permettant une réduction de 75 %, vous obtiendrez une réduction de 375 euros et n'aurez plus que 2.625 euros d'impôts à payer. Ici, la réduction est la même quelle que soit la TMI.

Comment choisir entre réduction et déduction ?

Entre 1 euro de déduction et 1 euro de réduction, il vaut mieux choisir la réduction puisqu'elle s'applique directement sur votre impôt. Dans la pratique, c'est un peu plus compliqué car les produits de réductions au titre de l'impôt sur le revenu (FIP, FCPI, FIP Corse etc...), offrent des réductions comprises entre 18* % et 38* % de l'investissement réalisé, alors que les déductions (ex : le PERP) permettent généralement de déduire tout le versement. Si vous êtes dans une tranche élevée, le gain d'une déduction monte donc à 41 ou 45 %.

Mais les contribuables soumis à la tranche à 30% ou à 14% auront plus intérêt à faire du FIP Corse (38*%)

>> Découvrez notre sélection de FIP Corse

Besoin d'aide pour étudier et sélectionner les produits défiscalisants pour réduire votre IR et votre ISF à payer l'année prochaine? Ne manquez pas notre journée portes ouvertes épargne et impôt le jeudi 17 novembre à l'agence MonFinancier (Paris 8). A 10h30 et 18h30, les experts en défiscalisation (FCPI, FIP, GFF,...) sélectionnés par MonFinancier vous présenteront leurs produits. Et vous pourrez bénéficier d'un rendez-vous personnalisé avec un conseiller en gestion de patrimoine pour faire un point sur votre patrimoine et vos impôts (IR-ISF).

>> Je m'inscris à la journée épargne & impôt du 17 novembre

Attention aux plafonds



Chaque catégorie de produits de défiscalisation a son propre plafond. Les primes versées au cours d'une année dans un PERP par exemple sont déductibles du revenu imposable au titre de cette même année dans la double limite de 10 % des revenus professionnels de l'année précédente N - 1 (dans la limite de 8 fois le PASS), ou 10 % du PASS.

La réduction d'impôt sur le revenu pour investissement dans les FIP/FCPI, FIP Corses, GFF, investissement direct PME ou investissement dans un programme immobilier défiscalisant (type Pinel), est prise en compte dans le plafond global des niches fiscales de 10 000 € (Loi de Finances pour 2015).

La réduction d'impôt sur le revenu pour investissement dans les SOFICA et en Girardin Industriel est prise en compte dans le plafond global des niches fiscales de 18 000 €. Les SOFICA et la Girardin Industriel échappent ainsi au nouveau plafond des niches fiscales de 10 000 € par foyer fiscal (Loi de Finances pour 2015).

Une question sur les réductions/déductions d'impôts ? Venez rencontrer nos expertes lors de notre Journée Portes Ouvertes "Épargne et Impôts" du 17 Novembre.

>> Je m'inscris à la journée épargne & impôt du 17 novembre

La nécessité de se faire accompagner



PERP, Madelin, FCPI, SOFICA, etc..., difficile de se retrouver dans cette jungle de produits, de comprendre les différences entre chaque produit et chaque dispositif de déduction, ou de réduction, et de s'y retrouver dans les plafonds... Sans compter qu'ensuite, il faut déclarer son investissement.

Pour éviter les erreurs, il est préférable de se faire accompagner par un professionnel de la gestion de patrimoine, qui saura vous expliquer les différences entre les différents produits, les différentes réductions, mais aussi et surtout vous aider à trouver le produit le plus adapté à votre situation, en fonction du gain fiscal pour vous et aussi de vos objectifs et de votre profil.

Vous souhaitez obtenir des informations sur les produits de défiscalisation, et rencontrer un expert ? Ne manquez pas alors notre Journée Portes Ouvertes "Épargne et Impôts", le 17 novembre, au 28 avenue Marceau à Paris (8ème). De 9h30 à 20h, venez rencontrer conseillers & experts pour satisfaire toutes vos interrogations : Quelles sont les solutions adaptées à votre situation ? Comment éviter les pièges? Comment réduire la facture fiscale? Participez à une journée où vous pourrez profiter de rendez-vous personnalisés avec des simulations, des ateliers-échanges sur des problématiques patrimoniales, et d'une présentation sur les meilleures pistes pour réduire vos impôts.

>> N'attendez plus :

>> Je m'inscris à la journée épargne & impôt du 17 novembre





Communication non contractuelle à caractère publicitaire.

*En contrepartie d'une durée de blocage et d'un risque de perte en capital. Attention au plafond des niches fiscales : La Réduction d'Impôt sur le revenu pour investissement dans les FIP/FCPI, FIP Corse, GFF, Investissement Direct PME ou dans investissement dans un programme immobilier défiscalisant (type Pinel) est prise en compte dans le plafond global des niches fiscales de 10 000 € (Loi de Finances pour 2015). La Réduction d'Impôt sur le revenu pour investissement dans les SOFICA et en Girardin Industriel est prise en compte dans le plafond global des niches fiscales de 18 000 €. Les SOFICA et la Girardin Industriel échappent ainsi au nouveau plafond des niches fiscales de 10 000 € par foyer fiscal (Loi de Finances pour 2015).

Copyright ©2016 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.