A l’heure où nous publions, le yuan est au plus bas depuis 6 ans. Et c’est un évènement car je rappelle que la crainte d’une dévaluation chinoise a toujours été une des grandes inquiétudes des investisseurs internationaux. En fait, malgré l’impression de calme relatif en Chine depuis quelques mois, on perçoit une vraie ébullition.

Morning du 21 Octobre, LE COMEBACK DE LA BULLE CHINOISE

A l’heure où nous publions, le yuan est au plus bas depuis 6 ans. Et c’est un évènement car je rappelle que la crainte d’une dévaluation chinoise a toujours été une des grandes inquiétudes des investisseurs internationaux. En fait, malgré l’impression de calme relatif en Chine depuis quelques mois, on perçoit une vraie ébullition.

Source :

MAXI BULLE IMMOBILIERE
Premier front : l’immobilier. Nous sommes dans une bulle gigantesque. Dans les grandes villes comme Shanghai et Pékin, les prix sont en hausse de plus de 25% depuis un an. Mais dans des villes plus petites on enregistre des hausses de plus de 40%. Le gouvernement a décidé de réagir car il n’a plus le choix devant l’emballement du marché. Limitations du nombre d’achats, augmentation des sommes à décaisser pour réserver un bien mais pour l’instant rien n’y fait. Il faut dire que cette hausse de l’immobilier a aidé le gouvernement à présenter une croissance meilleure que prévue à 6.7% sur le dernier trimestre.

UNE CROISSANCE FAUSSE ET FAIBLE
Une croissance que beaucoup d’économistes regardent avec méfiance. C’est la première fois de l’histoire de ses statistiques, que la Chine affiche le même taux de croissance, exactement, trois trimestres de suite. Une croissance pile au milieu de l’objectif des 6.5 à 7% de croissance fixé par le gouvernement. Le chiffre est donc faux, évidemment. J’ai envie de dire comme toujours.
Si les chiffres sont faux, sait on tout de même ce qui se passe en Chine ?
Oui. La Chine continue de ralentir. La croissance cette année sera plus faible que celle de l’année dernière, qui était déjà la plus faible depuis 25 ans. Et beaucoup d’investisseurs sont effrayés par l’endettement de la Chine, à tous les niveaux. De l’état aux particuliers en passant par les régions et les entreprises. Sans évoquer le shadow banking. Certes la Chine change de modèle, certes elle est en transition économique, des exportations vers la consommation mais rien ne se passe aussi vite que prévu. Et la monnaie Chinoise est l’indicateur le plus visible du malaise actuel de l’économie Chinoise

Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.