Le marché immobilier est en grande forme.  Et ce n’est pas les chiffres communiqués par les Notaires de France qui vont contredire cette tendance observée depuis 2015. Près de 840.000 logements anciens ont été vendus d’août 2015 à juillet 2016. Soit une hausse de 15% par rapport à la période d’août 2014-juillet 2015. Les acheteurs ont été au rendez-vous, aidés dans leur projet par des taux à des niveaux planchers.

Immobilier, 2016 ou l’année des records

Le marché immobilier est en grande forme. Et ce n’est pas les chiffres communiqués par les Notaires de France qui vont contredire cette tendance observée depuis 2015. Près de 840.000 logements anciens ont été vendus d’août 2015 à juillet 2016. Soit une hausse de 15% par rapport à la période d’août 2014-juillet 2015. Les acheteurs ont été au rendez-vous, aidés dans leur projet par des taux à des niveaux planchers.

Source :

Et c’est reparti !

L’immobilier, valeur refuge par excellence, confirme son statut d’anxiolytique dans un contexte social et économique difficile. À fin juillet, le volume des ventes au niveau national continuait à progresser, selon la dernière note de conjoncture des Notaires de France. Le nombre de transactions de logements anciens réalisées au cours des douze derniers mois est estimé à 839 000, en hausse de 15 % sur un an, dépassant le point culminant enregistré en février 2012.

« Si les ventes sont reparties, c’est que les acheteurs n’anticipent plus de baisses de prix et jugent le moment opportun pour franchir le pas étant donné les taux d’intérêt historiquement bas. Les conditions de financement constatées depuis plusieurs mois favorisent cette augmentation des volumes. En effet, le pouvoir d’achat des ménages qui acquièrent un logement s’est amélioré depuis la baisse des taux et le renforcement du PTZ », expliquent les officiers ministériels. Mais ces derniers redoutent que cette demande ne provoque une augmentation des prix.

Hausse contenue des prix

Si les ventes ont fortement augmenté sur la période qu’en est-il des prix ? La sagesse l’emporte avec une hausse contenue du prix au mètre carré de 0,6% au 2e trimestre 2016 par rapport à la même période de l’an passé. . Cette stabilité recouvre cependant des situations différentes : les prix des appartements augmentent (+0,4 %), tandis que ceux des maisons, plus erratiques, se replient légèrement (-0,4 %)

En Ile-de-France, les prix des logements anciens augmentent pour le deuxième trimestre consécutif (+0,8 % par rapport au premier trimestre 2016). Sur un an, les prix continuent donc de se redresser : +1,4 % entre le deuxième trimestre 2015 et le deuxième trimestre 2016. Cette reprise concerne à la fois les maisons (+1,2 % sur un an) et les appartements (+1,5 %). En province, les prix des logements anciens se replient légèrement entre le premier et le deuxième trimestre 2016 (-0,5 %), après trois trimestres de légère hausse.

Une fin d’année orientée à la hausse

Par contre, la fin de l’année va marquer une hausse plus franche des prix. Selon les avant-contrats signés en étude, le prix des appartements devraient progresser de 2% et les maisons de 2,7% . En province, l’indicateur avancé des appartements anciens augmente légèrement sur un an (+0,3 %). Les maisons suivent la tendance nationale avec +2,6 % sur un an. En Île-de-France, les prix des appartements devraient continuer leur lente progression dans les prochains mois. Le prix au m² atteindrait 5 380 euros en octobre 2016, soit une variation de +1,8 % en un an. Après de légères oscillations au cours des derniers mois, le prix des maisons en Île-de-France devrait retrouver en octobre le niveau enregistré un an auparavant (+0,5 % sur un an).

Merci le Pinel

Le marché immobilier du neuf a repris du poil de la bête grâce aux effets « indéniables » du dispositif Pinel. Successeur du Duflot, le Pinel est plus attractif par sa durée de location, sa défiscalisation plus grande avec 63.000 euros d'économies d'impôt possible sur douze ans.


>> Je suis intéressé(e) par la défiscalisation grâce au dispositif Pinel
Copyright ©2016 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.