Les taux ne cessent de battre de nouveaux records ! Les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 1,48% en moyenne en août contre 1,55% en moyenne en juillet, a indiqué l'observatoire Crédit Logement/CSA. La politique économique accommodante de la BCE et l'appétit commercial des banques expliquent ces taux bradés

Immobilier, soldes de rentrée sur les taux !

Les taux ne cessent de battre de nouveaux records ! Les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 1,48% en moyenne en août contre 1,55% en moyenne en juillet, a indiqué l'observatoire Crédit Logement/CSA. La politique économique accommodante de la BCE et l'appétit commercial des banques expliquent ces taux bradés


Source :

Alignement des planètes

En l'espace d'un an, les taux des crédits immobiliers ont chuté de 0,76% relève l'observatoire. «La baisse est toujours rapide, accompagnant la faiblesse des taux constatés sur les marchés obligataires. Elle exprime ainsi les conséquences des orientations monétaires des banques centrales et les comportements anxiogènes des investisseurs», explique Crédit Logement l’observatoire. La baisse de l'OAT, le taux auquel l'État Français emprunte à 10 ans, dépasse à peine les 0,2%. Du jamais vu. Ce repli «répercute aussi, depuis la fin du printemps, la réduction de la durée des crédits», explique Crédit Logement. «Celle-ci est rendue possible par la baisse des taux, sans que cela n’affecte les charges de remboursement des emprunteurs qui continuent de se réduire». La durée des prêts accordés en août s'est ainsi établie à 208 mois en moyenne contre 209 en juillet.


Et pourquoi pas renégocier son crédit

N'hésitez pas à profiter de ces taux bradés pour renégocier avec son banquier. Surtout quand devine le montant économisé grâce à cette renégociation . A titre d’exemple, un prêt de 100.000 euros sur 20 ans au taux de 2,55% coûte 562 euros par mois. Renégocié à 1,55%, la mensualité tombe à 515 euros. Près de 50 euros économisés ! Une capacité d’épargne supplémentaire qui peut vous permettre de vous lancer dans une nouvelle opération immobilière comme l’achat de parts de SCPI à crédit.

Exemple : Vous financez à crédit l’acquisition de 150 parts de SCPI en empruntant 30 200 euros (frais inclus) sur une durée de 20 ans. Ces parts de SCPI génèrent des loyers qui viennent partiellement couvrir vos charges d’emprunt. La différence entre vos charges d’emprunt et les loyers perçus est l’effort d’épargne que vous devez réaliser. En prenant cette hypothèse**, votre effort d’épargne est limité à 45,11 euros/mois (hors fiscalité)***. C'est ainsi qu'avec un effort d'épargne limité, on peut se constituer progressivement un capital


>> J'obtiens une documentation complète sur l’offre SCPI à crédit




Communication non contractuelle à caractère publicitaire.

** Hypothèses de calcul : rendement annuel de 5% (versé trimestriellement). Prêt à échéances constantes pour une durée de 20 ans à un taux annuel proportionnel de 2,80 %. sans apport et hors commission de souscription. Assurance non souscrite. Cette hypothèse ne peut valoir offre de crédit. Toute demande ne peut bien sûr préjuger de la décision prise par l’établissement prêteur d’octroi ou non du crédit sollicité.

*** Hypothèses de calcul : versement de 115 euros par mois dans un fonds ayant un rendement annuel net de frais de gestion de 5%, sans frais d'entrée ni droit de garde. Capital total au bout de 20 ans approximativement 30 000€


Copyright ©2016 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.