La France championne d'Europe... des impôts. C'est en tout cas ce que les salariés français doivent se dire... et peuvent se dire désormais puisque cette année, la France a détrôné la Belgique sur la « libération fiscale » la plus tardive. Pour faire simple, depuis quelques jours, vous travaillez enfin pour vous, plus seulement pour remplir les caisses de l'État. Deux jours après les Belges...

Impôts, les salariés français sont les plus taxés d'Europe

La France championne d'Europe... des impôts. C'est en tout cas ce que les salariés français doivent se dire... et peuvent se dire désormais puisque cette année, la France a détrôné la Belgique sur la « libération fiscale » la plus tardive. Pour faire simple, depuis quelques jours, vous travaillez enfin pour vous, plus seulement pour remplir les caisses de l'État. Deux jours après les Belges...

Source :

Champions d'Europe



Comme l’an passé, les champions de la fiscalisation sont la Belgique et la France, selon une étude de l’Institut Économique Molinari. Ainsi, les prélèvements obligatoires en France culminent à 57,5 % contre une moyenne européenne de 44,96%.

En Belgique, le "tax shift" mis en place par le gouvernement Michel a réduit le taux d'imposition réel des travailleurs belges de 59,47 à 56,90%. Suivent ensuite l’Autriche, la Hongrie, la Grèce et l’Allemagne. Les taux de prélèvements obligatoires y varient entre 54,10 % et 50,13 %. En revanche, les salariés chypriotes sont les moins fiscalisés d'Europe avec une taxation seulement de... 23,85 %. Ça fait rêver.

Trop imposé(e) ? Diminuez votre pression fiscale chaque année pendant 6, 9, ou 12 ans, grâce à un investissement immobilier locatif Pinel


>> Je demande un information détaillée sur le dispositif Pinel


Libération fiscale



Pour la septième année consécutive, l'institut économique Molinari (IEM), un think-tank libéral franco-belge, a révélé le "jour de la libération fiscale et sociale" des Français... qui tombe le 29 juillet. Selon les auteurs de l'étude, cette date correspond au "moment à partir duquel le salarié moyen recouvre la liberté d'utiliser, comme il veut, son pouvoir d'achat, en consommant ou épargnant". En clair, le moment où les Français arrêtent de travailler pour l’État et jouissent enfin pleinement de leurs deniers.

Cette année, la France a donc détrôné la Belgique, qui fut longtemps le pays qui taxait le plus le travail en Europe. Les Belges ont mené des réformes qui ont permis de substantiellement réduire cette pression fiscale et sociale. Leur jour de libération fiscale est passé du 5 août au 27 juillet.

En comparaison, le jour de libération fiscale est fixé au 29 mars à Chypre, au 30 avril en Irlande, au 9 mai au Royaume-Uni, au 1er juin au Danemark, au 4 juin au Luxembourg, au 20 juin aux Pays-Bas, au 22 juin en Suède, au 2 juillet en Italie et au 11 juillet en Allemagne.

Profitez du calme parisien pour faire le point sur vos impôts, vos revenus, et vos placements lors de notre journée dédiées aux bilans patrimoniaux le 24 Août à Paris.

>> Je m'inscris à la journée du 24 Août

Comment rester motivé(e) au travail ?



Pas étonnant que les salariés français soient les plus démotivés au monde, selon un sondage Ipsos. Bien sûr, il n'y a que les taxes qui pèsent dans ce sondage mais avec plus de la moitié du temps passé à travailler pour l’État, gageons que cela joue beaucoup. Alors, ne vous laissez pas abattre et ne vous laissez plus faire ! Diminuez votre pression fiscale en investissant dans un FIP ou un FCPI.

Dès aujourd'hui, vous pouvez investir dans un FIP Corse. Ces produits sont destinés à réduire votre impôt sur vos revenus de 38% du montant investi. Et comme certains FIP ont été ouverts à la souscription fin 2015, vous gagnez un an par rapport à une souscription en fin d'année. Dépêchez-vous !

>> Je me renseigne sur la sélection FIP Corse 2016





Communication non contractuelle à but publicitaire

Les FIP Corse sont des placements à risques. Le capital investi n’est aucunement garanti. Par ailleurs, le contribuable doit prendre garde à son plafond des niches fiscales : il ne peut excéder 10.000€ de réduction d’impôt ! Les investissements effectués sur les FIP Corse rentrent en ligne de compte pour ce plafonnement.

*Attention au plafond des niches fiscales : La Réduction d'Impôt sur le revenu pour investissement dans les FIP/FCPI, FIP Corse, GFF, Investissement Direct PME ou dans investissement dans un programme immobilier défiscalisant (type Pinel) est prise en compte dans le plafond global des niches fiscales de 10 000 € (Loi de Finances pour 2015).
Copyright ©2016 MonFinancier
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières
Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.