La progression de Trump dans les sondages amène les marchés à s’interroger.Il y a deux sujets majeurs de réflexion pour les gérants américains en ce moment.Le premier c’est celui qui nous fatigue depuis des mois, l’éternelle question sur la prochaine hausse des taux de la FED.Et il y en a un autre, plus nouveau. Faut il commencer à se positionner sur une éventuelle victoire de Trump ?

Morning du 24 Mai, L'HYPOTHESE TRUMP SUR LES MARCHéS

La progression de Trump dans les sondages amène les marchés à s’interroger.Il y a deux sujets majeurs de réflexion pour les gérants américains en ce moment.Le premier c’est celui qui nous fatigue depuis des mois, l’éternelle question sur la prochaine hausse des taux de la FED.Et il y en a un autre, plus nouveau. Faut il commencer à se positionner sur une éventuelle victoire de Trump ?

Source :

OUI OU NON ?
Pour l’instant, la réponse est non. Les marchés n’ont absolument pas intégré cette possibilité. Ils n’y croient pas. Ils se fient plus aux paris chez les bookmakers qui donnent Trump largement perdants qu’aux sondages nationaux mais leur responsabilité est tout de même de prévoir tout ce qui peut arriver. Même les cygnes noirs.

MAIS SI... ?
Est-ce qu’on sait déjà ce que ferait un investisseur s’il croyait à une victoire de Trump ?
Oui. Les premières études commencent à être publiées. Sans surprise, en cas de victoire de Trump, les indices boursiers américains seraient sous pression. Au moins dans un premier temps. Et on verrait donc une ruée vers des options, des contrats d’assurance à la baisse. Voilà pour la global picture. Mais des analyses plus fines tentent de distinguer le programme économique de Trump et de déterminer les secteurs qui en pâtiraient et ceux qui en profiteraient.

WALL STREET ATTEND LA FIN DES PRIMAIRES
Le ton belliqueux de Trump encourageait les investisseurs à jouer le secteur de la défense. Le secteur bancaire aussi car, même s’il les critique pour être dans l’air du temps, Trump admet l’importance des banques dans l’économie. Le secteur de la santé serait sous pression compte tenu de ses critiques virulentes comme toute forme d’Obamacare. Et le secteur du transport international serait à oublier du fait de son opposition à tous les traités économiques et son protectionnisme. C’est étonnant ce qu’il se passe à Wall Street avec Trump. Personne n’y croit mais personne n’a envie de se retrouver pris totalement à contre pied si ça arrive. Dès la fin des primaires, les élections deviendront un sujet majeur pour les marchés.

LES CASSEURS D' ECONOMIE
Il était temps. On a passé le cap du...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.