On a l’impression qu’on a tout dit sur la domination des groupes techs Américains. Leur croissance, leur leadership écrasant dans leur secteur, leur capitalisation boursière monstrueuse ; elles s’amusent même à se battre tous les jours comme Google et Apple pour le titre de champion du monde des bourses mondiales. Mais un rapport de Moody’s a apporté une pierre de plus à cet édifice géant.

Morning du 23 Mai, L'ECRASANTE DOMINATION DE LA TECHNO AMERICAINE

On a l’impression qu’on a tout dit sur la domination des groupes techs Américains. Leur croissance, leur leadership écrasant dans leur secteur, leur capitalisation boursière monstrueuse ; elles s’amusent même à se battre tous les jours comme Google et Apple pour le titre de champion du monde des bourses mondiales. Mais un rapport de Moody’s a apporté une pierre de plus à cet édifice géant.

Source :

5 GROUPES FACE AU CAC 40
Le niveau de leur trésorerie. 5 groupes de technos, 5 seulement, viennent de dépasser les 500 milliards de dollars de cash. Les 50 premiers ont dépassé les 1100 milliards.
Ces 5 groupes sont Apple et Google bien sûr mais aussi Microsoft, Cisco et Oracle. 1100 milliards de dollars c’est à peu près la capitalisation du CAC 40. On est tout de même en train de dire que 5 groupes technos Américains peuvent se payer la moitié du CAC 40 juste avec leur cash, sans même emprunter de l’argent. C’est un montant record mais c’est aussi historique car c’est la première fois que les 5 groupes Américains qui ont le plus de cash sont des entreprises technologiques. Exclusivement.

TOUT A L'ETRANGER
L’élément étonnant c’est qu’avec ce niveau de cash, ces entreprises investissent peu. Très peu. Elles préfèrent distribuer des dividendes, signe d’un manque de confiance.
De plus, une partie de ce trésor est à l’étranger. Prenez Apple par exemple. Apple a plus de 200 milliards de dollars de cash. Sur ces 200 milliards, plus de 90% sont à l’étranger et ne sont pas rapatriés aux Etats Unis pour des raisons fiscales. Apple préfère d’ailleurs emprunter de l’argent pour payer des dividendes que de rapatrier son argent. Et cela commence à énerver les politiques Américains qui en font un thème de campagne surtout du côté Démocrates. La domination de groupes technologiques Américains est devenue totalement délirante, sur les marchés mais aussi dans notre vie quotidienne.


Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.