Le Français Renaud Laplanche, fondateur emblématique de Lending Club, a du démissionner.

Morning du 10 Mai, COUP DE SEMONCE DANS LE CROWDLENDING

Le Français Renaud Laplanche, fondateur emblématique de Lending Club, a du démissionner.

Source :

Et c’est un évènement majeur pour la société bien sûr mais pour le secteur dans son ensemble. Lending Club c’était la success story des plateformes de prêts entre particuliers, le crowdlending. Une introduction en Bourse en fanfare en décembre 2014 avec une valorisation record de 5 milliards de dollars.
UNE CHUTE EMBLEMATIQUE
Une révolution annoncée dans le crédit au particulier. Et de fait une révolution espérée du secteur bancaire. Lending Club a été le pionner d’un secteur qui s’est développé très rapidement aux Etats Unis et dans le reste du monde.
On parle d’une irrégularité relativement limitée.Des prêts de 22 millions de dollars seulement sur un ensemble au premier trimestre de près de 3 milliards de dollars. Une goutte d’eau. Mais des prêts vendus à un seul investisseur contrairement aux instructions de l’investisseur. Mais Laplanche paie surtout la débâcle de son cours, un cours qui s’est effondré de près de 70% en 18 mois, et les questions sur son business model.

PAS TOUT A FAIT UN BUSINESS DE PARTICULIERS
En fait on s’est vite aperçu que le business des prêts de particuliers à particuliers ne fonctionnait pas réellement. Si on trouve pléthore d’emprunteurs particuliers, il y a peu de particuliers qui prêtent de l’argent. Très rapidement, Lending Club a du se tourner vers des prêteurs professionnels, des banques ou des fonds spéculatifs, attirés par des rendements élevés. Très loin de l’esprit de la finance participative.

L'AVENIR DES FINTECHS N'EST PAS EN QUESTION MAIS...
Des banques et des fonds spéculatifs qui se sont peu à peu retirés...Le taux de défaut des prêts de Lending Club a augmenté. Et les prêteurs institutionnels ont diminué leur implication provoquant un déséquilibre entre une demande forte de prêts et une offre de plus en plus limitée. Le secteur du crowdlending est un segment phare des fintechs. Cet accident industriel chez Lending Club est un accident classique d’un secteur innovant en forte croissance. Il ne remet pas en cause la révolution des fintechs mais il permet de se rendre compte que ce...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.