Réduire son impôt de la solidarité sur la fortune

Réduire son impôt de la solidarité sur la fortune

Si vous détenez un patrimoine supérieur à 1,3 million d’euros (tant mieux pour vous…) et que vous êtes soumis à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (dommage pour vous…), de nombreuses solutions peuvent vous permettre de réduire voire annuler cet impôt !

Comme pour l’impôt sur le revenu, l’Etat a mis en place plusieurs niches fiscales afin de vous inciter à soutenir l’économie réelle en contrepartie d’une réduction d’impôt.

Ces niches fiscales sont de trois natures :

  • Les abattements relatifs à vos biens d’usage, dont le plus connu est l’abattement de 30% sur la valeur de votre résidence principale, mais également l’exonération liée aux biens professionnels des chefs d’entreprise.  
  • ?Les dons à des associations agréées par l’Etat.
  • Les investissements ou produits de défiscalisation : investissement dans la forêt, dans l’immobilier ou dans les petites et moyennes entreprises (PME) principalement.

    Ces dispositifs peuvent agir sur votre impôt à deux niveaux :

  • Certains d’entre eux entraînent une réduction directe d’ISF. Il s’agit par exemple des dons à des associations, qui permettent de réduire votre impôt de 75% du montant donné. Ces réductions d’ISF sont plafonnées à 45 000 € au total… sauf si vous ne faites que des dons. Vous pouvez dans ce cas réduire votre impôt de 50 000 €. Simplicité toujours...
  • ?D’autres dispositifs sont exonérés d’impôt et sortent donc de vos actifs imposables. Réduire sa base imposable permet de baisser son imposition et, pour certains contribuables, de passer sous le seuil « fatidique » des 1,3 million d’euros. A titre d’exemples, les investissements dans les vignes ou dans la terre sont exonérés à hauteur de 50 à 75% du montant investi.


Quelques niches fiscales cumulent les deux avantages. La forêt est ainsi exonérée à 100% d’ISF et entraîne une réduction d’impôt de 50% du montant investi !

attention Ces dispositifs doivent être mis en place à des dates différentes pour réduire votre ISF de l'année en cours !
Les niches fiscales entraînant une réduction d’impôt peuvent être “utilisées” jusqu’à la date de votre déclaration ISF. En revanche, celles qui réduisent votre base imposable doivent être mises en place entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année précédant votre déclaration.


attention Pour réduire votre ISF de l'année en cours, vous pouvez uniquement profiter des solutions qui permettent de réduire votre impôt et ce, jusqu’à la date de votre (télé)déclaration : dons, investissement dans la forêt ou dans des PME notamment. 
Par exemple : pour réduire votre ISF de l'année prochaine, vous avez jusqu’au 31 décembre pour réduire votre base imposable et jusqu’à votre (télé)déclaration 2017 pour profiter des dispositifs vous permettant de réduire votre impôt.

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.