Avalanche de résultats dans la techno Américaine cette semaine: Les  grands leaders Américains de la techno ont publié leurs résultats. Ceux d’Apple ont été largement commentés, comme ceux de Facebook. Hier c’était Amazon. Amazon qui nous avait habitués à sacrifier la profitabilité pour conquérir des parts de marchés. On s’y était habitués.

Morning du 29 Avril, DES CHIFFRES HALLUCINANTS

Avalanche de résultats dans la techno Américaine cette semaine: Les grands leaders Américains de la techno ont publié leurs résultats. Ceux d’Apple ont été largement commentés, comme ceux de Facebook. Hier c’était Amazon. Amazon qui nous avait habitués à sacrifier la profitabilité pour conquérir des parts de marchés. On s’y était habitués.


Source :

DES VARIATIONS PHENOMENALES
Seulement voilà. Maintenant non seulement Amazon a la croissance mais Amazon a aussi des profits. Et même un profit record trimestriel. 513 millions de dollars. Et Amazon qui a déjà flambé de 40% l’année dernière, a encore pris hors marché 12% de hausse hors marché.
Des variations de cours d’une amplitude étonnante/
Au delà des grandes considérations stratégiques ou technologiques, je vous avoue que ce sont les chiffres qui me fascinent. La taille de ces maîtres du monde est devenue tellement monstrueuse qu’on a du mal à réaliser ce que représente la seule variation sur une journée de leurs actions. Apple déçoit et c’est 50 milliards de dollars qui partent en fumée en quelques heures. Facebook bat toutes les prévisions et c’est 40 milliards de plus de valeur, pour atteindre son plus haut historique de valorisation totale de 330 milliards.

DES VALORISATIONS VIRTUELLES ET REELLES
Ces valorisations sont en partie virtuelles car elles peuvent fluctuer, comme on l’a vu. Mais ces valorisations sont l’expression d’une puissance et des armes de conquête formidable. Amazon ,à l’heure où on parle, après les résultats, c’est près de 300 milliards de dollars. Avouez que notre bataille du mois, sur laquelle on s’est un peu tous excité, pour Darty et ses 1 milliards de valorisation fait pale figure. 300 milliards d’un côté, 1 milliard de l’autre. Trésoreries pléthoriques et valorisations phénoménales permettent toutes les acquisitions, tous les investissements même sur les projets les plus fous qui deviennent réalité comme l’intelligence artificielle. Ce sont des chiffres, mais pas seulement. C’est fascinant et effrayant à la fois.

Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.