L’Allemagne a décidé de reprendre l’offensive contre la banque Centrale Européenne.

Morning du 11 Avril, L'ALLEMAGNE SE REVOLTE

L’Allemagne a décidé de reprendre l’offensive contre la banque Centrale Européenne.


Source :

On avait fini par oublier, qu’il y a quelques années, on pensait tous que la Banque Centrale Européenne ne pourrait jamais mener une politique laxiste en baissant ses taux d’intérêt et en injectant des liquidités à cause de l’opposition de l’Allemagne.
LES TAUX BAS ET L'EXTREME DROITE
Rappelez vous les débats sans fin sur les eurobonds. Et l’Allemagne a cédé. Victoire totale pour Mario Draghi. Mais les Allemands ont décidé de reprendre la main. Et de façon très violente. Par la voix de leur puissant ministre des Finances. Wolfgang Shauble. Sur un terrain sensible. Il accuse tout simplement Mario Draghi d’être responsable de la percée de l’extrême droite en Allemagne.
Comment fait il le lien entre la politique de la BCE et la montée de l’extrême droite ?
C’est simple. Un environnement d’intérêt négatifs est un vol pour tous les ménages, y compris les plus modestes, qui font un effort d’épargne. Un vol aussi pour les retraités qui ont besoin de leur épargne pour un complément de revenus. C’est selon les termes allemands « une politique de confiscation ».

STOP A LA PRIME A LA GABEGIE
L’autre élément de l’accusation, c’est que la politique de la BCE n’incite pas à l’effort. L’Allemagne s’est serrée la ceinture pour réduire ses dépenses et sa dette. Les autres pays comme la France ne l’ont pas fait mais se financent tout de même à des conditions exceptionnelles. Une prime aux cancres, au manque de courage politique et à la gabegie.
Pourquoi les Allemands montent ils au créneau maintenant après des mois de silence ?
Ils ont peur que Mario Draghi aille encore et toujours plus loin. Ils ont peur qu’il devienne Helicopter Mario, c’est-à-dire qu’il se mettre à distribuer des euros directement aux particuliers européens pour qu’ils le dépensent et relancent la croissance. L’Allemagne vient de s’apercevoir qu’elle a donné les pleins pouvoirs à Draghi et que ça a peu d’impact sur la croissance mais surtout que cela n’incite pas les autres pays à faire des réformes. L’heure de la révolte a sonné. Un affrontement...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Le 11/04/2016 à 14:16

L'Allemagne se révolte avec un taux de chomage à 4,5% une Balance commerciale record  et une place de Leader de la Zone Euros . Charles De Gaulle  avez  qualifié les Français "de veaux" . Pour  nous tout est au plus mal  et nous ne bougeons pas .Nos Jeunes diplomés quittent le Pays ,super pour la baisse des chiffres du Chomage chez les jeunes.Ceux qui restent n'investissent  pas car rien ne les rassure  (lignes fiscales incertaines et fluctuantes ,attentats,Médias détracteurs de la France qui gagne tous perdants surtout pas d'élitisme..etc..)

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.