Les marchés Japonais sont encore sous pression ce matin.

Morning du 5 Avril, L'ARNAQUE JAPONAISE

Les marchés Japonais sont encore sous pression ce matin.


Source :

Le Japon c’est l’histoire passionnante d’une grande arnaque économique. Une grande arnaque dans laquelle nous avons tous plongé sans exception. Cette arnaque s’appelle les abenomics.
LES ABENOMICS C'ETAIT DU BIDON
Rappelez vous, Shinzo Abe revient au pouvoir en décembre 2012 et il annonce que sa politique économique va reposer sur trois flèches : une politique monétaire ultra laxiste, une relance budgétaire agressive très accommodante et audacieuse, une relance budgétaire et des réformes structurelles. Il veut sortir enfin le pays de la déflation et de la croissance zéro. Et on a l'impression que ça marche.
Le monde entier s’enthousiasme. On a trouvé la solution miracle. On se dit que ça marche car le Nikkei se met à flamber, et l’économie à repartir tirée par les exportations.

IT'S THE YEN STUPID !
3 ans après le Japon est revenu à la case départ et on s’aperçoit qu’en fait ce ne sont pas les abenomics qui avaient provoqué ce rebond temporaire mais tout simplement la chute du yen. Le Japon étant un des premiers à pratiquer des taux d’intérêt extrêmement bas, le yen a chuté, donnant un formidable boost à l’économie et à la bourse Japonaise. Seulement voilà, depuis quelques semaines, avec la baisse du dollar, le yen flambe. Ce matin il est au plus haut depuis 17 mois. Il est en hausse de 8.3% en un an.
Et le Nikkei replonge...
On a cru au miracle. Alors qu’en fait on avait oublié les bases de la théorie économique. Pour qu’un pays dont une large partie de la croissance dépend des exportations rebondisse, il suffit simplement de faire baisser sa monnaie. Le problème c’est que le Japon n’arrive plus à faire baisser le yen. La banque du Japon va devoir à nouveau intervenir prochainement sur les marchés. Mais ce ne sera pas suffisant. Avec le nombre de pays qui ont des taux d’intérêt à zéro ou négatifs, pas facile de faire baisser sa monnaie en faisant baisser ses taux.

UN ECHEC A 10 MILLIARD D'EUROS LA JOURNEE
Bouygues a vu la possibilité de vendre son business à plus de 10 milliards d'euros s'envoler. Et hier 10 milliards d'euros se sont aussi envolés suite à...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Le 07/04/2016 à 16:35

Concernant la loi"EK"; MOINS IL EN RESTERA : MIEUX CE SERA!!!

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.