Il y a une nouvelle théorie qui circule sur les marchés.Les traders et les investisseurs sont friands d’histoires ou de fables. La dernière qui circule est simple : lors du dernier sommet du G20 à Shanghai, un sommet dont on est ressorti en se disant que c’était un G20 pour rien, il y aurait eu un accord secret de stabilisation du marchés des changes.

Morning du 22 Mars, UN ACCORD SUR LES CHANGES ?

Il y a une nouvelle théorie qui circule sur les marchés.Les traders et les investisseurs sont friands d’histoires ou de fables. La dernière qui circule est simple : lors du dernier sommet du G20 à Shanghai, un sommet dont on est ressorti en se disant que c’était un G20 pour rien, il y aurait eu un accord secret de stabilisation du marchés des changes.

Source :

L' ACCORD SECRET
Que ce soit en Août 2015 ou en Janvier 2016, lors des deux baisses violentes de marchés, la volatilité des changes a été un des facteurs majeurs de déstabilisation et notamment, rappelez vous, la chute du yuan qui avait relancé les craintes de dévaluation compétitive Chinoise. Or, nous disent les complotistes, dans le communiqué final, le G20 avait indiqué qu’il s’interdisait toute manipulation des monnaies pour relancer les exportations. Un signe selon eux.
Qu’est ce qui les amène à croire qu’il y aurait des interventions cachées des banques centrales ?
Tout d’abord le spectaculaire redressement du yuan depuis le G20. Il est au plus haut. D’autre part le fait que les Japonais n’aient rien fait pour faire baisser le yen à la dernière réunion de la banque centrale, notamment en baissant les taux. Et enfin le fait que la banque Centrale Américaine ait elle, au contraire, envoyé des signaux de baisse pour le dollar.

BALLE AU CENTRE
Et de fait la volatilité sur le marché des changes a chuté, entraînant, avec la stabilisation du pétrole, une baisse générale de la volatilité sur tous les marchés.
Est-ce qu’on peut imaginer qu’un tel accord se soit réellement produit ?
Ce serait étonnant mais c’est possible. Une sorte de pré accord avec un accord plus formel à venir, un accord dans l’esprit des accords du Plaza par exemple en 1985. Il est possible que les Chinois se soient engagés à ne plus laisser leur monnaie baisser pour l’instant et que les Américains aient accepté de ne pas relever leur taux d’intérêt pendant quelques mois, le temps que les marchés se calment et retrouvent leur souffle. Une chose est sûre, les marchés font du surplace depuis quelques semaines, après une première manche gagnée par les bears, les baissiers, et une deuxième manche, gagné...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.