Vous vous souvenez du temps, pas si lointain, où les grands visionnaires nous faisaient rêver sur les BRICS, ces pays émergents qui devaient dominer le monde aujourd’hui?  Et en particulier sur le pays qui avait tout pour réussir, une population en forte croissance et des matières premières. Le Brésil était un coup sûr. On ne pouvait pas se tromper.

Morning du 4 Mars, LES INVESTISSEURS ET LES CONTES DE FEES

Vous vous souvenez du temps, pas si lointain, où les grands visionnaires nous faisaient rêver sur les BRICS, ces pays émergents qui devaient dominer le monde aujourd’hui? Et en particulier sur le pays qui avait tout pour réussir, une population en forte croissance et des matières premières. Le Brésil était un coup sûr. On ne pouvait pas se tromper.

Source :

DECROISSANCE BRESILIENNE
Le Brésil affiche une décroissance de 3.8% en 2015. Du jamais vu depuis 25 ans. 5.9% de baisse pour le seul quatrième trimestre. Avec une chute du PIB par habitant de 4.6%. Aujourd’hui le Brésil cumule tous les maux imaginables, croissance négative, inflation en forte hausse, chômage en progression constante et une activité qui continue à chuter en 2016 tout ça avec un pouvoir politique en pleine déliquescence.
Le scandale de la compagnie pétrolière Petrobas n’en finit pas de s’étendre
Il y a chaque semaine, ou presque, des inculpations au sommet de l’Etat. Hier c’était la confirmation de l’inculpation du président de la Chambre des députés. Lula lui-même est inquiété. Quant à Dilma Rousseff, la pathétique présidente actuelle, tout son entourage est sous pression. Elle est sous le coup d’une procédure de destitution mais elle refuse de s’en aller.

L' ESPOIR RENAIT ?
Et malgré tout cela, le real brésilien a connu une progression spectaculaire hier. En fait, toutes les monnaies émergentes ont flambé cette semaine. C’est même leur plus forte progression depuis le mois d’Octobre, en partie grâce à la stabilisation du pétrole et des matières premières. Et certains fonds spéculatifs commencent, doucement, à se repositionner sur le Brésil. Ils espèrent un scénario à l’Argentine avec une Dilma Rousseff qui suivrait le même chemin que Christina Kirschner et un nouveau gouvernement plus efficace. La grande leçon à retenir de cette incroyable aventure brésilienne c’est que les investisseurs sont souvent des grands enfants qui veulent encore croire aux contes de fées qu’on leur raconte.

HOLLANDE POIGNARDE CAMERON
Alors que Cameron est en pleine campagne pour éviter le Brexit, Hollande a décidé hier de lui apporter son soutien en décrivant les...
Lire la suite de cet article sur le site de Monfinancier.com
Copyright ©2016 MonFinancier (matinale)
Conseil Financier indépendant : avec Marc Fiorentino les solutions patrimoines, les solutions boursières, les solutions immobilières

Il n'y a aucun commentaire sur cette page pour l'instant. Nous vous invitons à en laisser un dès à présent.

Publiez votre commentaire

Restricted HTML

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.